Municipales 2020 : revoir le débat entre les candidats à Montauban

REPLAY - La maire sortante de Montauban, Brigitte Barèges (LR), brigue un quatrième mandat. Face à elle 5 autres candidats. Revivez le débat organisé par France 3 Occitanie.

La place Nationale de Montauban dans le Tarn-et-Garonne
La place Nationale de Montauban dans le Tarn-et-Garonne © B. B�nsch/MAX PPP
Brigitte Barèges (LR) parviendra-t-elle à convaincre les électeurs de Montauban de lui accorder un nouveau mandat. La maire de la ville est candidate à sa propre succession. 
Face à elle 4 hommes et 1 femme : Arnaud Hilion à la tête d'une large liste réunissant la gauche et les écologistes (PS, PC, PRG Génération.s, EELV, place publique), Pierre Mardegan (soutenu par LREM), Thierry Viallon (RN), Julie Bougel (Divers) Liste Citoyenne et Richard Blanco (LO).
 

Une démographie en forte hausse à l'ombre de Toulouse

France 3 Occitanie a organisé un débat avec deux grandes thématiques.
D'abord les conséquences de la croissance démographique auxquelles doit faire face la ville. En 5 ans (entre 2012 et 2017), Montauban a gagné près de 4 000 habitants et selon des projections de l'INSEE la population dans l'agglomération montalbanaise va augmenter de 42% d'ici à 2040.

La deuxième problématique a porté sur "l’influence" de la métropole toulousaine si proche de Montauban. De nombreux Montalbanais travaillent à Toulouse. Comment la ville peut dans ses conditions conserver son identité, son activité économique et sa vie sociale ?

Les participants sont :


La question de l'hôpital s'invite dans le débat

Les candidats se sont opposés notamment sur la question de l’hôpital.
Pierre Mardegan souhaitant obtenir la reconstruction d’un nouvel établissement en dehors de la ville car selon lui la reconstruction sur site serait trop longue et trop coûteuse. La délocalisation permettrait aussi, dit-il, de le placer à proximité d’une voie rapide et de régler les problèmes de stationnement.
Le candidat socialiste, Arnaud Hilion, rappelle de son côté que les Montalbanais sont attachés à la localisation de l’hôpital à Montauban. Quant à Brigitte Barèges, la maire sortante a rappelé que la mairie n’avait aucun pouvoir sur ce sujet qui est de la compétence de l’ARS et que l'on a bien vu que les crédits étaient gelés. Mais si la question se posait un jour, elle serait pour que l’hôpital reste dans le centre. Elle souligne aussi que la ville a gardé 10 000 m2 pour une nouvelle structure pour les personnes âgées.
 

"Vous êtes hors sujet, essayez de bûcher un peu vos dossiers"

La maire n’a pas hésité à "tacler" certains candidats et notamment Thierry Viallon "Vous êtes hors sujet, essayez de bûcher un peu vos dossiers", a dit Brigitte Barèges au candidat du RN qui tentait d’expliquer son programme pour améliorer l’emploi sur la ville de Montauban. Thierry Viallon rappelait que la ville était le premier employeur et devait pouvoir mieux faire. Il annonçait aussi vouloir diminuer la taxe CFE que doivent payer les entreprises.


Revoir le débat organisé par France 3


 


Les repères en chiffres à Montauban

Montauban compte un peu plus de 60 000 personnes, la ville a accueilli en 5 ans (entre 2012 et 2017) près de 4 000 nouveaux habitants. C'est presque 7 % de plus.



Le taux de chômage sur la commune atteint 12 % (contre 9,7% en moyenne en France).

Les principales entreprises de la commune sont liées au secteur de l’agroalimentaire (plus de 1000 emplois), l’électronique (près de 500 emplois) et la sous-traitance aéronautique.
 

Les résultats des élections en 2014

En 2014 la liste de Brigitte Barèges avait été élue au second tour 

Liste Brigitte Barèges (UMP-UDI) : 51,34 % (Elue) - 35 sièges
Liste Roland Garrigues (PS-PRG-EELV-FDG) : 37,76 % (Elu) - 8 sièges
Liste Thierry Viallon (FN) : 10,9 % (Elu) - 2 sièges
 

Les débats de France 3

France 3 organise près de 300 débats partout en France à l'occasion de ces élections municipales.
Pour suivre ces débats, cliquer sur la région de votre choix dans la carte ci dessous. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections