Double meurtre à Montauban : le fils et compagnon des victimes mis en examen pour meurtres et écroué provisoirement

Les deux femmes ont été tuées dans une maison mitoyenne d'une petite rue du quartier résidentiel de Villebourbon à Montauban. / © Thierry Sentous/FTV
Les deux femmes ont été tuées dans une maison mitoyenne d'une petite rue du quartier résidentiel de Villebourbon à Montauban. / © Thierry Sentous/FTV

Le meurtrier présumé de deux femmes à Montauban, jeudi 14 novembre 2019, le fils et le compagnon des victimes, a été mis en examen vendredi 15 novembre des chefs de meurtre sur ascendant et concubin par le juge d'instruction. Âgé de 17 ans, il a été provisoirement incarcéré à l'EPM de Lavaur (Tarn).

Par Marie Martin

Après que le compagnon de la première victime a été mis hors de cause par les enquêteurs, le juge d'instruction a donc mis en examen pour meurtre sur ascendant et concubin, le fils et le compagnon des deux femmes tuées jeudi 14 novembre 2019 à Montauban, dans la soirée du vendredi. 

Le jeune homme, âgé de 17 ans, continue de mettre en cause une tierce personne comme étant responsable du double meurtre. Cette information sera évidemment vérifiée par la justice mais en attendant de statuer sur la détention du meurtrier présumé, ce dernier a été provisoirement incarcéré à l'EPM (établissement pénitencier pour mineurs) de Lavaur, dans le Tarn.
Les deux femmes ont été tuées, jeudi 14 novembre, au domicile de la plus âgée, par armes à feu et arme blanche. C'est donc le fils et le compagnon des deux femmes qui a donné l'alerte. Lui-même blessé aux mains par des coups de couteau évoque une tierce personne qui l'aurait agressé alors que lui tentait de défendre sa petite amie.
Le compagnon de la mère, arrivé sur les lieux vers 5h40 du matin, fortement alcoolisé, a été un premier temps soupçonné avant d'être mis hors de cause. 

Les déclarations du fils, en revanche, n'ont pas convaincu les enquêteurs. Déféré vendredi soir au pôle de l'instruction de Montauban, il a donc été mis en examen pour les meurtres de sa mère, 38 ans, et de sa petite amie, âgée de 18 ans. Ayant sollicité un délai pour préparer sa défense, son prochain rendez-vous avec la justice aura lieu mardi 19 novembre 2019. 

Sur le même sujet

Les + Lus