• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montauban : un homme appelle la mairie pour faire des révélations sur le vol des Tontons Flingueurs

© capture d'écran compte tweeter Brigitte Barèges
© capture d'écran compte tweeter Brigitte Barèges

La mairie de Montauban a reçu un appel concernant les deux silhouettes des personnages du film les Tontons Flingueurs dérobées sur un rond point de Montauban au mois de juillet dernier. L'affaire est prise très au sérieux. Une enquête est en cours pour vols et dégradations. 

Par Corinne Lebrave

La mairie a reçu des nouvelles des effigies des Tontons Flingueurs. Un homme qui a appelé il y a quelques jours, pour faire, semble t'il des révélations sur le vol des statues. En vue, peut-être d'une demande de récompense ? 

Renseignements pris, pas de déclarations du côté de l'hôtel de ville de Montauban. Sauf que l'affaire est prise très au sérieux. Une plainte est déposée pour vols et dégradations depuis que Bertrand Blier et Jean Lefebvre alias Raoul et Paul Volfoni ont disparu du rond point sur lequel ils trônaient depuis 4 ans.

Les éléments ont été confiés à la police car l'enquête est toujours en cours. 

Au début du mois de juillet, les deux silhouettes en plexiglass des célèbres personnages créés par Georges Lautner ont été arrachées de leur socle. 
Elles étaient installées sur un rond point, inauguré en 2014 avec les 4 silhouettes à l'effigie des personnages du film. 
Un hommage à Michel Audiard auteur des dialogues désormais cultes du film, et notamment de la célèbre réplique du film : "On ne devrait jamais quitter Montauban".

Pour mémoire, une autre réplique du film de Lautner, ciselée par Michel Audiard, peut s'appliquer aux suites de cette étrange affaire, dont on ignore toujours les motivations : 

« Écoute, on t’connaît pas, mais laisse nous t’dire que tu t’prépares des nuits blanches… Des migraines… Des « nervous breakdown », comme on dit de nos jours. »
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Perpignan : 4e jour de face à face entre lycéens et policiers, 14 arrestations

Les + Lus