Municipales 2020 : dans le Tarn-et-Garonne, la participation à 17 heures est de 41,47 %

Le taux de participation était en chute libre dans le Tarn-et-Garonne lors du premier tour des élections municipales, en raison du coronavirus. Ce dimanche, pour le second tour, on enregistre à 17 heures un (très) léger mieux avec un taux de participation de 41,47 % contre 40,3 %, le 15 mars.
 
Le bureau de vote de la mairie de Montauban, dimanche 28 juin.
Le bureau de vote de la mairie de Montauban, dimanche 28 juin. © Régis Guillon/FTV
Ainsi le sursaut participatif tant espéré par les candidats pour ce second tour des municipales ne semble pas en bonne voie. Dans le Tarn-et-Garonne, où la participation s'était effondrée, le 15 mars dernier, le taux d'électeurs ayant voté à 17 heures est de 41,47 %, ce dimanche 28 juin 2020, second tour des élections municipales. Il était de 40,3 % au premier tour, à la même heure. Un léger mieux donc, mais très léger au regard des chiffres de 2014 : 64,67 % de participation au second tour à 17 heures.
A Montauban, préfecture du Tarn-et-Garonne, C'est un duel qui se joue ce dimanche 28 juin, entre la maire sortante Brigitte Barèges qui vise un 4ème mandat et son adversaire Arnaud Hillion, arrivé second au premier tour, à la tête d'une liste d'union de la gauche et des écologistes.
 
Au 1er janvier 2017, l'Insee comptait 60 810 Montalbanais. La Préfecture du Tarn-et-Garonne attire et gagne des habitants : 3923 résidents de plus en 5 ans. Un quart a moins de 19 ans. L'économie est dominée par l'agro-alimentaire, l'électronique et la sous-traitance aéronautique, principaux bassins d'emploi.
 
Pour ces élections municipales la commune compte 40774 inscrits sur les listes électorales. En ville, on vote moins que dans le reste du département. En 2014, la commune a enregistré un taux de participation définitif de 66,52 % au premier tour (contre 72,47 % dans l'ensemble du Tarn-et-Garonne). Plus récemment, pour les élections européennes, seul un électeur sur deux s'était déplacé dans les bureaux de vote de Montauban.
 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections