Privé d'eau et de chauffage, le lycée Bourdelle de Montauban fermé au moins jusqu'à mercredi

Publié le
Écrit par Sardain Claire .

Une rupture d'une canalisation a privé d'eau courante et endommagé le système de chauffage du lycée Bourdelle à Montauban ce lundi 5 décembre. L'établissement est fermé au moins jusqu'à mercredi. 2500 élèves ont été renvoyés chez eux.

Privé d'eau et de chauffage, le lycée Bourdelle à Montauban est fermé depuis 11h ce lundi 5 décembre. 2500 élèves ont été renvoyés chez eux. La réouverture interviendra au plus tôt mercredi 6 ou jeudi 7 décembre. 

Rupture d'une canalisation 

Une canalisation d'eau d'une sous-station de distribution a rompu ce lundi matin : "quand les pompiers sont intervenus vers 11h, il y avait 1,50 à 2 mètres d'eau dans la sous-station" explique Ludwig Ropert, proviseur du lycée. "C'est l'équivalent de 800 a 900m3 d'eau."

Cette rupture de canalisation a entrainé la coupure d'eau courante, mais aussi endommagé le réseau de chauffage. Plusieurs pompes se sont retrouvées noyées sous les eaux. 

Le lycée évacué

Les 3000 personnes qui vivent sur le site du lycée ont aussitôt été évacués. Parmi eux 2500 élèves et étudiants en prépa ou en BTS. Tout comme les 200 internes, qui logent dans le lycée, ils ont été renvoyés à leur domicile jusqu'à nouvel ordre. Seul un système de cantine de secours a été préservé à la mi-journée.

Des travaux d'urgence ont débuté dans l'après-midi, pour évacuer l'eau. Ils vont se poursuivre une partie de la nuit pour tenter d'assécher au plus vite le matériel de chauffage. 

Pas de réouverture ce mardi 

"Nous avons déjà pu récupérer l'eau courante", explique le proviseur. L'enjeu de ce mardi sera de voir si le système de chauffage veut bien redémarrer. Nous allons faire des essais et redémarrer le système tranche par tranche. Si cela fonctionne, nous pourrions ouvrir nos portes à nouveau mercredi 7 ou jeudi 8 décembre".

Le lycée s'est engagé à tenir au courant les familles et les élèves dans l'après-midi du 6 décembre. Si la situation ne devait pas être revenue à la normale, le proviseur dit "se préparer à tout", y compris à une reprise des cours en distanciel, comme cela fût le cas pendant le confinement, lié à la crise du Covid-19. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité