Risque nucléaire : on vous explique le nouveau système d'alerte par SMS en cas d'accident à la centrale de Golfech

La centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne) met en place un nouveau système d'alerte des populations en cas d'accident sur ses installations. Un SMS d'alerte sera systématiquement envoyé aux riverains dans un rayon de 20 km autour de la centrale. Certains habitants souhaiteraient que cette zone soit élargie.

C'est un scénario qu'on espère ne jamais connaître, celui d'un accident à la centrale nucléaire de Golfech (Tarn-et-Garonne). 
Les autorités s'entraînent régulièrement en condition réelle. C'est le cas depuis mercredi 7 juin sur place à Golfech et depuis une salle de crise à la préfecture de Montauban.  

Une alerte SMS très bruyante

Un bip strident et un message qui arrive sur le téléphone portable : "Alerte d'usage". Ce matin, c'est jour de test et d'exercice à Golfech, impossible d'y échapper. Tous les smartphones des habitants proches de la centrale nucléaire reçoivent cette notification :

Vous vous trouvez à proximité de la centrale nucléaire de Golfech qui fait actuellement l'objet d'un exercice de simulation d'accident.

SMS d'alerte envoyé par la préfecture du Tarn-et-Garonne

Ce mercredi à 11h, les riverains de la centrale nucléaire travaillent ou sont attablés à la terrasse d'un café. Ils sont plutôt surpris à la réception de ce message d'alerte très bruyant.

Un bruit comme le réveil d'un téléphone qu'on n'a pas l'habitude d'entendre. C'est un peu stressant...

Un riverain de la centrale nucléaire de Golfech

D'autre habitant en revanche sont plutôt rassurés par ce nouveau mode d'alerte de la centrale de Golfech.

C'est de la prévention,et ça peut servir s'il arrive quoi que ce soit. C'est du direct, on a l'information tout de suite.

Un riverain de la centrale nucléaire de Golfech

Le dispositif d'alerte a été créé en 2022. C'est la première fois qu'il est testé à Golfech. Il concerne les personnes résidant dans un périmètre de 20 kilomètres autour de la centrale. Une zone jugée trop limitée par certains riverains.

Les personnes qui habitent un peu plus loin devraient aussi être informées. Surtout si elles ont de la famille qui réside ici, elles devraient aussi être au courant.

Une riveraine de la centrale nucléaire de Golfech

Un scénario d'accident gardé secret

Ce test grandeur nature est coordonné depuis la préfecture du Tarn-et-Garonne à Montauban. Un centre opérationnel y a été installé, sous la direction du préfet. Le scénario fictif a été tenu secret jusqu'au dernier moment. Il s'agit d'un rejet de vapeur radioactive dans les airs.

(avec Noé Poitevin et Eric Foissac)

On va tester le temps d'information, la manière dont le service se coordonne pour faire face à la crise. Il y aura un retour d'expérience pour affiner et modifier certaines modalités des plans de crise.

Vincent Roberti - préfet du Tarn-et-Garonne

106 communes et 150 000 habitants sont concernés par cet exercice dans le Tarn-et-Garonne. Il est organisé tous les 5 ans. 

(avec Noé Poitevin et Eric Foissac)

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité