Tarn-et-Garonne : nouvel incident à la centrale nucléaire de Golfech

La centrale nucléaire de Golfech fait face à un nouvel incident technique ce lundi. Elle n'est plus en mesure de fournir de l'électricité à EDF, d'après son service communication.
grève à la centre nucléaire de Golfech contre le projet de loi Hercule
grève à la centre nucléaire de Golfech contre le projet de loi Hercule © FTV
Après l'arrêt programmé de l'unité de production n°1 de la centrale nucléaire tarn-et-garonnaise dans la nuit du 9 au 10 août pour maintenance et approvisionnement en combustible, EDF a été contraint de stopper l'unité de production n°2 ce lundi. La raison : un incident technique qui serait d'origine électrique.
  Depuis 15h30 et pour 24h maximum, mentionne le chargé de communication d'EDF, l'unité a été déconnectée du réseau national. C'est la turbine du réacteur qui a déclenché une alerte. Le défaut n'est pas connu en ce lundi, début de soirée. Des équipes mènent des investigations pour établir un diagnostic et déterminer l'origine de cette défaillance.

Puissance diminuée

La communication de la centrale précise que le réacteur est déconnecté mais reste en fonctionnement. Sa puissance a été diminuée. "Il n'y a aucun impact sur la sûreté de l'installation, mentionne-t-elle, ni sur l'environnement". EDF n'autorise pas la personne qui communique ces informations à rendre son nom public.
  Le réacteur n°1 étant à l'arrêt jusqu'au mois d'octobre, la centrale est pour la seconde fois dans l'été totalement déconnectée du réseau EDF.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement nucléaire santé société sécurité