Le vignoble de Fronton invite les touristes à jouer les apprentis-vendangeurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann-Olivier d'Amontloir

Devenir vignerons d'un jour : c'est l'expérience qu'ont fait des apprentis-vendangeurs, ce dimanche, au château de Belaygues à Labastide Saint-Pierre (82) dans l'appellation Fronton. Enfants et adultes ont pu manier le sécateur pour cueillir les grappes et suivre le processus jusqu'à l'égrappage.

Au tandem traditionnel de l'oenotourisme, visite et dégustation dans un domaine viticole, ajoutez la participation aux vendanges, avec un sécateur et un seau à la main.

Voilà la recette de l'opération "devenez vigneron d'un jour", proposée ce dimanche 6 octobre dans plusieurs exploitations de l'appellation Fronton, en Tarn-et-Garonne.

Au château Belaygues à Labastide Saint-Pierre, Séverine et Guillaume Veyrac ont accueilli des participants, adultes et enfants, dont la plus jeune n'avait que 4 ans.

Tous ont mis du coeur à l'ouvrage, pour s'initier à la cueillette du raisin, gorgé de soleil, et l'emmener jusqu'au chai pour y suivre les étapes de la vinification, en commençant par l'égrappage, fastidieux mais indispensable.



Après avoir pu poser toutes leurs questions au vigneron les participants ont terminé la matinée par un repas en plein-air et y déguster, avec modération, quelques uns des produits du domaine.

Une opération mêlant oenotourisme et pédagogie, mais rendue payante par la loi : les législateurs craignaient qu'elle ne dissimule du travail dissimulé.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité