Cet article date de plus de 6 ans

Albi : le personnel et les élèves de l'école Edouard-Herriot bénéficieront de soutien à la rentrée

Selon Hélène Bernard, la rectrice d'académie, invitée du 19/20 de France 3 Midi-Pyrénées mardi soir, "dès le 20 août, les équipes du rectorat seront en soutien au personnel" de l'école d'Albi où une enseignante a été tuée le jour des vacances. 
L'école Edouard Herriot d'Albi au moment du drame de juillet 2014
L'école Edouard Herriot d'Albi au moment du drame de juillet 2014 © Rémy Gabalda / AFP
Le personnel, enseignant et non-enseignant, de l'école Edouard-Herriot d'Albi, où l'institutrice Fabienne Terral-Calmès a été tuée vendredi dernier, va continuer à bénéficier du soutien psychologique après les vacances scolaires et "dès le 20 août", a indiqué mardi soir Hélène Bernard, la rectrice de l'académie de Toulouse, sur le plateau du 19/20 de France 3 Midi-Pyrénées.

La rectrice a indiqué qu'elle souhaitait préparer la rentrée avec l'équipe pédagogique de l'école (15 personnes), qui est "sous le choc" mais aussi avec le personnel non-enseignant. Elle a annoncé que la ville d'Albi allait faire des travaux dans l'école pour "changer la configuration des lieux".

Les enseignants, le personnel, les élèves et les familles ont bénéficié vendredi et samedi du soutien psychologique des médecins scolaires et spécialistes "venus de toute l'académie". "Il y a un risque de dispersion pendant les vacances, a conclu la rectrice, mais il faut aussi que tout le monde se repose, prenne des congés et nous allons préparer la rentrée"

Hélène Bernard a aussi indiqué que ce drame n'allait pas entraîné de renforcement des mesures de sécurité dans les écoles, car "il ne faut pas que l'école devienne un bunker, l'école publique elle est ouverte".

La rectrice intervenait le jour des obsèques de l'enseignante qui se sont déroulées à Albi. La veille, lundi soir, c'est une marche silencieuse qui a regroupé 4000 personnes dans le quartier de Lapanouse. 

EN VIDEO / L'interview d'Hélène Bernard par Corinne Lebrave
durée de la vidéo: 03 min 10
Hélène Bernard invitée du 19/20

Fabienne Terral-Calmès, 34 ans et mère de deux petites filles, a été tuée vendredi matin, dernier jour de classe, devant ses élèves de grande section de maternelle d'un coup de couteau porté par une mère de famille, dont les experts ont déterminé qu'elle avait subi une abolition de son discernement. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
criminalité faits divers éducation