Castres : un ancien pilote du Concorde réussit à poser son avion sans train d'atterrissage

C'est un véritable exploit qu'a réalisé Henri-Gilles Fournier. Dimanche soir, le pilote a réussi à poser son Cesna alors que l'un des trois trains d'atterrissage était en panne. Son passager et lui sont indemnes. Les dégâts sur l'avion sont minimes.
illustration avion de tourisme
illustration avion de tourisme © Leyla Vidal/MaxPPP
Henri-Gilles Fournier se souviendra sûrement de cette journée du dimanche 23 février 2020. Alors qu'il rentrait d'un vol d'instruction avec un élève, le président de l'aéro-club de Castres-Mazamet, qui est ausi le dernier pilote du Concorde en France, a réussi à poser son Cesna 172 RG alors que l'un des trois trains d'atterrissage était défaillant.
Un important dispositif de secours avait été déployé au cas où le vol se terminerait mal.

L'avion a glissé sur l'herbe 

Mais c'était sans compter sur l'expérience et le professionnalisme du pilote. Henri-Gilles Fournier a effectué plusieurs survols de la piste, pour "cramer" le plus de carburant possible et ainsi réduire le risque d'incendie en cas de crash, avant d'entamer sa descente.L'avion s'est finalement posé sur deux roues et a fini sa course dans l'herbe. Les deux passagers sont sortis indemnes, sans une égratignure. Quand à l'avion, les dégâts se résument à un peu de tôle froissée. Bravo capitaine !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers aéronautique insolite