Circuit d’Albi : la justice autorise la tenue de la course automobile le Grand Prix Historique

La justice vient de trancher. Elle rejette la demande d’un riverain qui souhaitait faire annuler le Grand Prix Historique d'Albi (Tarn) le week-end du 21 au 23 octobre pour des raisons de santé. Le tribunal a estimé que les preuves des nuisances étaient insuffisantes.

Mercredi 19 octobre 2020, le juge des référés du tribunal administratif de Toulouse a rejeté la requête d’un riverain de faire annuler le Grand Prix Historique d'Albi, dans le département du Tarn, qui doit de tenir du 21 au 23 octobre prochain.

Le riverain que nous avons contacté et qui souhaite conserver l’anonymat se dit victime des nuisances du circuit d’Albi. Selon lui, la manifestation "porte une atteinte grave et manifestement illégale au droit de chacun de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé, tel que proclamé par l’article 1er de la Charte de l’environnement, et reconnu par le Conseil d’Etat".

Demande rejeté

Il dit subir des nuisances sonores dues au fonctionnement du circuit automobile ayant des répercussions négatives sur son état de santé. 

Ce n'est pas l'avis de la justice qui a rejeté la demande du requérant. Dans son compte-rendu le juge estime "qu'Il ne résulte pas de l’instruction que les nuisances sonores présenteraient une importance suffisante de nature à faire regarder la tenue de cette manifestation comme portant une atteinte grave et manifestement illégale au droit fondamental pour chacun de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé".

Les preuves d'une nuisance sont insuffisantes. Le 5ème Grand Prix Historique aura donc bien lieu à Albi.

 

Plus de 300 véhicules vont concourir pour le Championnat de France Historique des Circuits. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité