Coronavirus : retour à la normale dans un Ehpad de Saïx, dans le Tarn, où 19 personnes étaient positives au Covid-19

Les 19 personnes testées positives au Covid-19 dans un Ehpad de Saïx début mai sont désormais toutes négatives. La vie reprend son cours normal ce mardi dans ce petit établissement du sud du Tarn.

19 personnes avaient été testées positives au Covid-19, début mai, dans cet ehpad de Saïx, dans le Tarn.
19 personnes avaient été testées positives au Covid-19, début mai, dans cet ehpad de Saïx, dans le Tarn. © GoogleMaps
Tout commence le 7 mai, quand une aide-soignante de l'établissement d‘hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de La Pastelière se plaint de maux de gorge après son service. Elle est testée positive au Covid-19 et une campagne de tests massive est aussitôt diligentée dans l'établissement.
Résultat : 9 résidents et 10 membres du personnel, tous asymptomatiques, se révèlent positifs au Covid-19. Aussitôt, les 10 membres du personnel, dont la directrice, sont placés en quatorzaine. Les 9 résidents positifs sont transférés dans trois autres établissements de santé des environs et tous les autres résidents confinés dans leur chambre.  

Un retour à la normale amorcé

Après deux nouvelles campagnes de tests, toutes les deux négatives, le retour à la normale est acté le 25 mai. Le personnel a repris le travail la semaine dernière et les résidents transférés à Castres, Mazamet et Cahuzac sont de retour depuis ce lundi. La Pastelière va enfin pouvoir amorcer le déconfinement progressif dont tous ses résidents ont été privés jusqu'ici, se réjouit sa directrice jointe par téléphone ce mardi matin.

C'est un soulagement et aussi une incompréhension car on ne comprend toujours pas aujourd'hui comment on a pu devenir un cluster. 


"C'est quand même un traumatisme pour les résidents de vivre cet épisode-là" souligne-t-elle, même si "tout s'est bien passé" pendant ce confinement prolongé. "On s'est organisé comme une petite ruche. J'étais en télétravail, tout comme la psychologue de l'établissement qui a renforcé les rendez-vous. On a maintenu les activités d'animation que l'on pouvait préserver, réorganisé tous les plannings et recruté 3 personnes pour compenser les absences".
 

Reprise des visites

On a organisé un conseil de vie sociale dès le 28 mai, avec les gestes barrières, pour donner la parole aux résidents et aux familles. Et on a toujours communiqué en totale transparence.

Aujourd'hui, les visites reprennent à la Pastelière, comme au temps du confinement : à travers un sas vitré ou dans le parc avec un protocole très strict. Mais sa directrice compte bien sur les assouplissements promis par le ministre de la Santé à partir du vendredi 5 juin pour alléger le dispositif pour la fête des mères dimanche prochain. Même si, après cet épisode, "on reste très vigilant et très prudent".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société personnes âgées famille
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter