Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur l'abandon du port du masque dans le Tarn

L'abandon du port du masque a été annoncé par le gouvernement ce 22 septembre pour les département dont le taux d'incidence ne dépasse pas 50 cas pour 100.000 habitants. Catherine Ferrier, préfète du Tarn en précise les modalités.

Le 23 septembre 2021 en Occitanie, cinq départements, le Lot, l'Aveyron, la Lozère, le Gers et le Tarn, ont un taux d'incidence sous le seuil d'alerte, soit 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants. Ils sont concernés par l'allègement du protocole sanitaire scolaire mis en place au niveau national dès le début du mois prochain.

À partir du 4 octobre et sous conditions, les élèves des écoles primaires tarnaises pourraient donc "tomber les masques". Le port du masque serait aussi assoupli en certains endroits du domaine public.

La préfète du Tarn, Catherine Ferrier, nous explique dans un entretien et avec certaines précautions, les mesures à venir.

L'abandon des masques dans les écoles primaires ?

Ce n'est pas gagné, il faut attendre début octobre pour savoir si on va rester en-dessous de 50. Le port du masque présente des inconvénients pour les tout petits, pour tous les apprentissages, notamment linguistiques. On allège mais si le taux d'incidence augmente à nouveau, on remet le masque.

Quelles autres mesures d'allègement ?

Il y a des mesures qui relèvent du niveau national mais au niveau local, j'ai pris un arrêté préfectoral qui court jusqu'au 30 septembre et qui impose le port du masque sur la voie publique dès lors qu'on est dans une file d'attente, dans les gares, dans les brocantes et dans les endroits où il y a du monde. Donc, je pense que si ça continue, je ne vais plus imposer le port du masque pour ces rencontres à l'air libre.

Quel état des lieux sur le plan sanitaire et vaccinal ? 

On n'a pas eu le grand rush qu'on avait connu l'an passé lors des brassages estivaux avec une flambée des taux d'incidence, parce que la population tarnaise est très vaccinée. Pour l'instant cette semaine on est à zéro en réanimation. C'est formidable. Il faut vraiment que les personnes non vaccinées aillent vite dans les centres de vaccination.

 

La Direction des services départementaux de l'Education Nationale du Tarn publie ce soir son dernier bulletin de situation. Le nombre de cas de Covid est en baisse avec 32 cas suivis cette semaine dans l'ensemble des établissements scolaires écoles, collèges et lycées du département. 

20 cas sont avérés chez  les 33.176 élèves scolarisés dans 311 écoles publiques et privées du Tarn. Pour rappel, 45 cas de covid étaient recensés la première semaine du mois et 40 la deuxième semaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation vaccins - covid-19