Disparition de Delphine Jubillar : un mois de mystère dans le Tarn

Voila tout juste un mois que l'infirmière de 33 ans a disparu de Cagnac-les-Mines (Tarn). Malgré une gigantesque battue citoyenne et de gros moyens de gendarmerie déployés, toujours aucune trace de cette mère de famille. Retour sur la chronologie de l'affaire Jubillar. 

Toujours le mystère un mois après la disparition de Delphine Jubillar, à Cagnac-les-Mines
Toujours le mystère un mois après la disparition de Delphine Jubillar, à Cagnac-les-Mines © FTV

Delphine Jubillar n’a pas donné signe de vie depuis le 15 décembre 2020. Précisément dans la nuit du 15 au 16. C’est son mari qui signale sa disparition le 16 décembre au matin. Parents de 2 enfants âgés de 6 ans et 18 mois, le couple était, semble-t-il en instance de divorce.

Dès le 16 décembre, des recherches sont effectuées autour de leur domicile à Cagnac-les-Mines, commune de 3000 habitants. Pendant que les plongeurs sondent les lacs, des gendarmes explorent les forêts appuyés par des moyens aériens. Familles, voisins, plusieurs dizaines de personnes sont interrogées.

Une battue géante organisée dans le village

Mais l’infirmière de 33 ans reste introuvable. L’angoisse gagne le village de Cagnac-les-Mines. Qu’est-il arrivé à Delphine Jubillar ?

Ce qui est certain, c'est que pour mes clients, l'hypothèse d'une disparition volontaire, que ce soit un départ ou qu'elle ait mis fin à ses jours, est du domaine de l'invraisemblable. C'était impossible que Delphine Jubillar décide de disparaître ainsi.

Me Philippe Pressecq - avocat de proches de Delphine Jubillar

Plus d'un millier de personnes ont participé à une grande battue citoyenne organisée autour de Cagnac-les-Mines (Tarn)
Plus d'un millier de personnes ont participé à une grande battue citoyenne organisée autour de Cagnac-les-Mines (Tarn) © FTV

Une information judiciaire pour « arrestation, enlèvement, détention ou séquestration » est ouverte par le parquet de Toulouse. Une semaine après sa disparition, une battue citoyenne est organisée. Plus d’un millier de volontaires répond à l’appel de la gendarmerie.

La maison du couple passée à la loupe

Les fouilles se déroulent dans un rayon d’une dizaine de kilomètres autour du cœur du village. Des objets sont retrouvés : un sac, un téléphone portable mais aucun n’a de lien avec l’affaire.

Les 5 et 6 janvier, les enquêteurs vont perquisitionner le domicile familial et ses alentours. Plus de dix heures de sondage méthodique avec des experts scientifiques. Ces recherches ont lieu en présence du mari, Cédric Jubillar.

On a demandé à M. Jubillar d'être présent lors de ces investigations car la loi et la procédure le commandent. Mais il n'y a pas eu d'audition ni de garde à vue.

Me Jean-Baptiste Alary - avocat de Cédric Jubillar

Une liaison extra-conjugale

Pendant leurs investigations, les gendarmes ont également découvert que l'infirmière avait rencontré un homme sur internet et entretenait une relation avec lui. Mais selon nos informations, l'individu a été mis hors de cause.

Un mois après la disparition de cette jeune mère de famille, le mystère n’est toujours pas élucidé.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition