Disparition : l'oncle de Delphine Jubillar témoigne à l'occasion de l'anniversaire de la jeune infirmière

Une cinquantaine de personnes, famille, amis et anonymes se sont réunis ce lundi soir devant la maison de Delphine Jubillar à l'occasion de son anniversaire. Présent à la cérémonie, Didier Cotteaux, l'oncle de Delphine, témoigne de son émotion près d'un an après sa disparition.

Une cérémonie en hommage à Delphine Jubillar, disparue sans laisser de traces le 15 décembre 2020, s'est tenue ce lundi 15 novembre devant son domicile de Cagnac-les-Mines dans le Tarn. 

Un rassemblement dans le calme et le recueillement des membres de sa famille, de ses amis, de ses voisins mais aussi d'anonymes venus se souvenir de Delphine. Ce 15 novembre 2021, Delphine Jubillar aurait du fêter ses 34 ans.

Un devoir d'honorer la mémoire de sa nièce

Pancarte marquée Delph flanquée d'un gros coeur rouge autour du cou, Didier Cotteaux, l'oncle de Delphine est venu accompagné de son épouse et sa fille pour marquer pudiquement son affection pour sa nièce.

"C'est une date qu'on avait l'habitude d'honorer avec Delphine et ses frères et soeurs aussi. Ils doivent être dans un chagrin pas possible en ce jour, donc on est là pour les soutenir. C'est un devoir pour nous et c'est dur", conclue Didier Cotteaux sur un long soupir.

Beaucoup d'anonymes se sont rendus à la cérémonie

Didier Cotteaux et sa famille ne sont pas seuls. Une cinquantaine de personnes se sont réunies autour du portrait de Delphine Jubillar. Des bougies allumées, des bouquets de fleurs et des messages "Delph on t'aime", "Bon anniversaire Delph", mais aussi "On ne lâche rien" et "Justice pour Delphine, Louis et Elyah". 

Autant de témoignages qui ont ému Didier Cotteaux, le jour de l'anniversiare de sa nièce.

"Le fait que les gens qu'on ne connait pas soient là, des gens de Cagnac ou autres soient touchés eux aussi, ça nous touche. Les gens sont avec nous, ils nous soutiennent et c'est bien d'avoir du monde qui se regroupent autour de nous".

 

Les avocats de Cédric Jubillar estiment que l’incarcération de leur client est “abusive”. La demande de remise en liberté émise par les avocats sera étudiée pour la troisième fois ce mardi 16 novembre. 

De son côté la famille de la jeune infirmière se mobilise pour connaître la vérité sur sa disparition. Didier Cotteaux et sa famille se portent partie civile et ont déjà pris un avocat.

Jusque là nous on était resté discret, mais maintenant ça va bouger.

Didier Cotteaux - Oncle de Delphine Jubillar

 

Le mari de Delphine Jubillar demeure le principal suspect pour la justice. S’il clame toujours son innocence, il est accusé du meurtre de son épouse. Cédric Jubillar est placé en détention provisoire depuis le 18 juin 2020, il est actuellement à l’isolement à la maison d’arrêt de Seysses (Haute-Garonne). Les juges l'interrogeront de nouveau sur la nuit de la disparition de sa femme lors d’une audience qui se tiendra le vendredi 3 décembre 2021. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers disparition justice société