"Elles sont partout et elles nous mordent" : des habitants, exaspérés par une invasion de fourmis très agressives, parlent de déménager

Dans le Tarn, un quartier d’Albi est envahi par des "fourmis corses" aussi appelées Tapinoma magnum. Il s'agit d'une espèce particulièrement agressive qui se développe dans un climat sec et chaud. Certains habitants sont tellement exaspérés qu'ils ont décidé de déménager.

Mais quelle est donc cette petite bête qui sème la panique dans un quartier d'Albi dans le Tarn ? Les "fourmis corses" prolifèrent et les habitants sont à bout de nerfs, au point pour certains de vouloir déménager.

Invasion de "fourmis corses"

On le sait, le printemps est souvent synonyme de sortie des fourmis en quête de nourriture à stocker. Si la plupart du temps on y fait à peine attention, à Albi, les habitants d'un quartier vers la route de Millau ne peuvent plus les ignorer. Plusieurs rues sont totalement infestées de fourmis méditerranéennes.

"Ça fait une dizaine d'années qu'elles sont partout", confie Marie-Christine Imart, une habitante du quartier. "Sur le pavé, dans les arbres, dans les jardins, il y a des fourmilières partout. Et l'été dès qu'on marche dehors, on se fait piquer".

"Ce n’est pas très agréable", rajoute Gilles Cousein, qui a emménagé en novembre. "Elles nous montent sur les jambes. Pour l'instant, on a réussi à les contenir dehors, mais c'est ennuyeux quand même".

C'est quoi cette fourmi ?

Les "fourmis corses" doivent leur surnom à l’île sur laquelle elles ont été identifiées au début des années 2000. Les insectes, qui s’attaquent aux exploitations agricoles en Corse, viennent probablement des pays du Maghreb via le transfert des végétaux pour les pépinières.

"C'est une espèce qui est en pleine progression", explique Olivier Blight, entomologiste et myrmécologue. "Elles ne se limitent plus au pourtour méditerranéen. On les trouve aussi en Europe. Et elle cause beaucoup de dégâts, notamment dans les cultures. Elles peuvent aussi mordre les humains car elles sont agressives."

La loi du plus fort

Se débarrasser des fourmis corses est très difficile. Les remèdes naturels n’y font rien, les insecticides non plus. Ils tuent les autres espèces de fourmis, pourtant très utiles dans la nature et permettent aux fourmis corses de proliférer sans concurrence.

À Albi, face à des habitants exaspérés, dont certains ont même déjà décidé de déménager, la municipalité a décidé de prendre le problème à bras-le-corps. Des travaux vont être entrepris dans le quartier avec la pose de pavés autobloquants et d'un enrobé. Reste à savoir si cela suffira pour se débarrasser de ces vilaines bêtes, qui s'acclimatent parfaitement bien au réchauffement climatique.