Energies. Le prix du gaz reste stable à Lavaur dans le Tarn, comment est-ce possible ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Xavier Marchand
A Lavaur, grâce à un abonnement de 3 ans, le prix du gaz reste très bas et stable.
A Lavaur, grâce à un abonnement de 3 ans, le prix du gaz reste très bas et stable. © P.Lefevre/Belpress/MaxPPP

A Lavaur, grâce à un abonnement de 3 ans, le prix du gaz reste très bas et stable. Energies Services Lavaur achète tous les 3 ans pour 3 ans à prix fixe pour limiter les variations de prix. Elle permet une visibilité et une sécurité à leurs 1000 abonnés et éviter des hausses de prix d'énergie.

Le Gouvernement a décidé d'attribuer aux 5,8 millions de ménages bénéficiaires un chèque énergie exceptionnel de 100 euros, afin de faire face à la hausse exceptionnelle des prix de l'énergie, en particulier de l'électricité et du gaz. Mais dans la commune de Lavaur dans le Tarn, le prix du gaz n'augmente pas, reste même particulièrement bas.

Engie, l’opérateur national fournit le tarif réglementé de vente de gaz naturel sur 95% du territoire national. Les 5% restants correspondent à 24 territoires où une entreprise locale d’énergie intervient, à l’image d’ESL Energies Services Lavaur dans le Tarn.

Energies Services Lavaur est une entreprise locale de distribution qui fournit à ses quelques 1000 abonnés le gaz naturel à "un prix qui est inférieur de 45% aujourd'hui du niveau national", indique Bernard Carayon, le maire de Lavaur et président de Energies Services Lavaur.

Tarif bas et stable jusqu'en 2023

Les stratégies d'approvisionnement sont différentes selon les fournisseurs historiques, Enedis, Grdf, et les entreprises locales de distribution comme la régie de Lavaur. Energies Services Lavaur achète le gaz naturel, le revend à ses abonnés et estime très important la stabilité du prix.

Depuis 2017, on achète le gaz naturel tous les 3 ans, pour 3 ans à prix fixe. Ce qui nous permet de limiter les variations de prix. Engie par exemple, achète mensuellement, selon une formule qui lui appartient, du gaz sur les marchés. Et lorsque les marchés bougent, son prix bouge et donc évolue tous les mois.

Sébastien Blanc, directeur Energies Services Lavaur

En 2020, les prix du gaz étaient historiquement bas : 14 euros pour un mégawattheure équivalent à 1 000 kilowattheures. "Le conseil d'administration a donc décidé de l'acheter jusqu'en 2023. Avec les frais de courtage, en gros, ESL a acheté à 18 euros le mégawattheure. Aujourd'hui, si on suit le marché du gaz, ESL devrait l'acheter à plus de 90 euros. Le marché a explosé et continue d'augmenter", précise Sébastien Blanc.

Pour une consommation de 17 000 kilowattheures, ce qui correspond à une moyenne pour des gens qui utilisent le gaz pour le chauffage, la cuisine et l'eau chaude sanitaire, la facture est de 1225 euros TTC par an. En comparaison avec Toulouse et le fournisseur Engie, la facture est de 1778 euros TTC. Ce qui fait 553 euros de moins.

Sébastien Blanc, directeur Energies Services Lavaur

"C'est une chance extraordinaire"

L'atout des régies municipales d'énergies est leur autonomie par rapport aux grands distributeurs. Cela permet d'avoir un service public de proximité et d'avoir des prix en fonction des négociations.

"Nous avons acheté au prix le plus bas sur une durée assez longue nous permettant d'offrir un tarif très interressant avant l'explosion du prix du gaz. C'est lié à une stratégie que l'on a adoptée en conseil d'administration", explique Sébastien Blanc.

C'est une chance extraordinaire. C'est un poste important dans le budget des ménages et personne ne peut garantir le niveau du prix du gaz dans un an et demi, c'est le marché.

Bernard Carayon, maire de Lavaur

La France ne produit pas de gaz naturel ou très peu. Le gaz arrive en France par bateau ou par gazoduc depuis la Russie avec un acheminement souvent très long et très cher selon les périodes. Le prix du gaz n'est pas réglementé comme l'est celui de l'électricité, fixé par l'Etat.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.