Faut-il ou non faire payer l'entrée de la cathédrale d'Albi ? La question divise

© France 3
© France 3

Pour sauvegarder notre patrimoine, Stéphane Bern (mandaté par Emmanuel Macron) a eu une idée : faire payer l'entrée des cathédrales.  A l’occasion des fêtes de la Sainte-Cécile samedi et dimanche, nous avons voulu voir ce qu’on en pensait à la cathédrale d’Albi dans le Tarn.

Par Pascale Lagorce

Et si l'entrée des cathédrales devenait payante ? Un moyen que proposait Stéphane Bern (en mission pour le gouvernement sur la sauvegarde du patrimoine) pour identifier des monuments du patrimoine local en péril. Ça se fait à l’étranger mais l’idée en France fait polémique.

A la Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi, la proposition ne met pas tout le monde d'accord. Avec ses 18500 m2, Sainte-Cécile d'Albi est la plus grande cathédrale de briques au monde. Des hauteurs de plafond exceptionnelles, avec un clocher qui atteint 78 mètres et une longueur remarquable : 113 mètres.

Reportage de Yael Benamou et Sylvain Duchampt de France 3 Tarn
Faut-il ou non faire payer l'entrée de la cathédrale d'Albi ? La question divise

Depuis qu'elle a été classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2010, la cathédrale est passée de 600 000 à 1 million de visiteurs. Alors pourquoi ne pas rendre l'entrée payante pour aider à l'entretien et la restauration de ce lieu, comme le suggérait Stéphane Bern ?

Les avis sont mitigés. Le prêtre actuel, en fonction depuis 7 ans, s'y oppose formellement.Seul le trésor et le chœur sont payants, car ce sont des parties culturelles et non-cultuelles. Si l'état, propriétaire, finance les grands travaux, la cathédrale compte aussi sur les mécènes.


Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus