Hausse des carburants : dans le Tarn, Castres distribue déjà des bons d'essence aux plus modestes

Publié le
Écrit par Julie Valin
Le prix du carburant ne cesse d'augmenter depuis le mois de septembre
Le prix du carburant ne cesse d'augmenter depuis le mois de septembre © ALEXIS SCIARD / MAXPPP

En attendant que le Gouvernement présente ses solutions face à la hausse des prix du carburant, la ville de Castres dans le Tarn, propose des "bons essence" à ses administrés les plus précaires.

Ces dernières semaines, les prix à la pompe flambent et atteignent des records historiques. Alors que le Gouvernement réfléchit encore aux mesures à prendre pour alléger la facture des Français, la ville de Castres dans le Tarn vient de (re)mettre en place un dispositif en faveur des plus modestes.

Des chèques de 35 euros par mois 

La municipalité propose des "bons essence" d'une valeur de 35 euros par mois à ses administrés les plus en difficultés. 

La sous-préfecture du Tarn et ses 42 000 habitants, agit déjà depuis plusieurs années pour faire baisser la facture à la pompe. La mesure existe depuis 2008. D’un montant de 30 euros maximum par mois au début, cette aide à la mobilité, est aujourd’hui plafonnée à 35 euros.

125 Castrais en bénéficient actuellement. C'est le Centre communal d'action sociale (CCAS) de la ville de Castres qui gère l'attribution des chèques. Pour pouvoir accéder à cette aide, il faut remplir des critères :

  • Habiter Castres depuis au moins six mois
  • Effectuer un trajet d’au moins 7 km pour se rendre sur son lieu de travail
  • Etre salarié depuis au moins un mois en contrat à durée déterminée ou indéterminée, ou être salarié en contrat aidé ou stagiaire rémunéré dans le cadre d’un dispositif d’insertion
  • Ne pas dépasser un niveau de ressources fixé à 932,40 euros net par mois pour une personne seule, plafonné à 1349,31 euros net par mois pour deux personnes ou plus à charge

Une aide à l'emploi

La municipalité castraise estime que ce "coup de pouce" est essentiel pour trouver un emploi et le maintenir. Car en zone rurale, l'usage de la voiture est quotidien avec des trajets domicile-travail souvent supérieurs à 10 km.

La mairie dépense 5000 euros par mois pour proposer cette aide. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.