Parc d'activités Portes du Tarn : la direction s'exprime 24 heures après l'occupation du site

La direction du projet d'entrepôt géant Terra 2, entre Toulouse et Albi, s'exprime au lendemain de l'occupation du site par des militants écologistes qui réclament l'arrêt du chantier. Elle a déposé plainte.

Terra 2, c'est un projet d'entrepôt géant de 70 000 m2, à Saint-Sulpice (Tarn), entre Toulouse et Albi. Ce jeudi 3 février, une trentaine de militants du collectif ANV Cop 21 ont occupé le site pour réclamer l'arrêt des travaux, en dénonçant un projet "climaticide et écocide". 

Plainte et condamnation de l'occupation 

Au lendemain de ce coup de force, la direction du projet Terra 2 - la SPLA  Portes du Tarn (société publique locale d'aménagement) - a porté plainte. Dans un communiqué ce vendredi, elle condamne les actions menées contre le chantier de viabilisation du site. La SPLA "dément avec la plus grande fermeté les informations communiquées par voie de presse et réaffirme les enjeux et l'intérêt des Portes du Tarn". 

Prise en compte des intérêts environnementaux

Alors que jeudi les militants dénonçaient "l'atteinte à la biodiversité et au cadre de vie", la SPLA qui est à l'origine du projet estime que le projet  des Portes du Tarn "concilie économie et prise en compte des enjeux environnementaux". La société explique que son projet est synonyme d'activité et d'emplois, avec la création de 2200 emplois sur le site dans les 20 prochaines années. 

"Pas d'entrepôt Amazon" sur le site

Dans son communiqué, la SPLA dément également plusieurs informations entendues jeudi. Elle écrit que "les travaux de Terra 2 n'ont pas commencé et ne commenceront pas tant que le ou les noms des entreprises qui en investiront les locaux ne sont pas connus." Les travaux qui ont débuté sont des travaux de viabilisation de la voirie et pas ceux de la plateforme, précise-t-elle.

A propos de l'arrivée annoncée d'Amazon sur le site, la SPLA répond que c'est faux, et "qu'il n'est pas prévu qu'Amazon ou tout autre société de ce type s'implante sur Terra 2". 

Une nouvelle mobilisation des opposants au projet est prévu ce dimanche 6 février à Saint-Sulpice (Tarn) à l'appel du collectif Stop Terra 2. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité