Profitant de son service civique, le jeune homme agresse sexuellement 14 fillettes de 6 à 10 ans : la justice le condamne à 4 ans de prison ferme

Un jeune homme de 21 ans a été condamné à 4 ans de prison ferme pour avoir agressé sexuellement 14 écolières âgées de 6 à 10 ans à Castres (Tarn), où il effectuait un service civique.

Un jeune homme de 21 ans a été condamné à 4 ans de prison pour avoir agressé sexuellement 14 fillettes âgées de 6 à 10 ans dans une école primaire de Castres (Tarn) où il effectuait un service civique pendant l'année scolaire 2022-2023, révèle le quotidien La Dépêche du Midi, mercredi 5 juin.

Il profitait de sa relation de confiance avec les écolières pour les caresser de manière inappropriée lors de séances de lecture à la bibliothèque, en l'absence d'enseignants.

Son mode opératoire était "répété et élaboré", ciblant souvent les fillettes les plus vulnérables sous prétexte de "jeux de chatouilles", rapporte le quotidien local.

"L'arbre qui cache la forêt"

Lors des perquisitions, les enquêteurs ont découvert des images et des vidéos pédopornographiques en sa possession, qu'il regardait depuis ses 16 ans. Bien que reconnaissant les faits, il est resté mutique à l'audience. 

L'avocate de l'une des victimes, Me Vidal-Pradalié est "persuadée qu’il y a d’autres victimes aussi bien au sein de l’école que dans les centres de loisirs où le prévenu a travaillé auparavant. C’est l’arbre qui cache la forêt." 

Le tribunal l'a condamné à 4 ans de prison ferme, avec un suivi sociojudiciaire de 5 ans comprenant l'obligation de soins psychiatriques, l'interdiction d'activités avec des mineurs et le versement de dommages et intérêts aux victimes et leurs parents.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité