St-Benoit-de-Carmaux : après la découverte de restes humains dans un fût, l'hypothèse de la dette d'argent privilégiée

La cuve a été découverte dans cette maison de Saint-Benoit-de-Carmaux / © France 3 Midi-Pyrénées
La cuve a été découverte dans cette maison de Saint-Benoit-de-Carmaux / © France 3 Midi-Pyrénées

Les enquêteurs avancent : l'ancien malfrat aurait utilisé la carte bleue de son ancien ami, ce qui laisse à penser que le mobile du crime serait une dette d'argent.

Par Tangi Kermarrec et DG

A peine 24 heures après la macabre découverte, les enquêteurs de la police judiciaire tiennent des pistes.
Les restes du corps retrouvés dans une cuve d'acide pourraient appartenir à un ancien ami d'Yves Costamagno, ancienne figure du grand banditisme marseillais dans les années 70, liée par le passé à des affaires de braquages et de stupéfiants... Retrouvé mort dans sa modeste maison, c'est lui qui aurait donc découpé et méthodiquement fait disparaitre les restes de son acolyte, selon les premières pistes.

Une dette d'argent comme mobile ?

Les rapports entre les deux hommes se seraient dégradés à cause d'une dette d'argent. Les enquêteurs ont découvert qu'Yves Costamagno avait utilisé la carte bleue de son ancien ami.
La victime avait aussi eu affaire à la police par le passé. Il était porté disparu depuis le mois de juin. A Saint-Benoit-de-Carmaux, c'est donc la piste du règlement de compte qui est privilégiée...
Une piste que des analyses ADN devront confirmer dans les prochains jours.

Sur le même sujet

Six semaines sans chauffage ni eau chaude pour les locataires d'un immeuble HLM de Decazeville

Près de chez vous

Les + Lus