Tarn : rassemblement ce lundi matin contre l'autoroute Castres-Toulouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Valin .

Les opposants au projet autoroutier entre Castres et Toulouse se mobilisent ce lundi 26 septembre. Ils organisent un rassemblement à Soual dans le Tarn pour dénoncer des fouilles préventives archéologiques débutées sans autorisation.

Les anti A69 ne se démobilisent pas. Quelques jours après l'avis défavorable rendu par le conseil national de protection de la nature, les opposants à l'autoroute Castres-Toulouse organisent ce lundi 26 septembre un grand rassemblement sur la commune de Soual dans le Tarn. Une trentaine de personnes y sont réunies depuis 8h30.

"Pas de pelleteuse sur les terres nourricières"

Depuis le début du projet, plusieurs collectifs dénoncent l'inutilité de cet axe autoroutier et son impact sur l'environnement. La liaison qui relierait Castres à Toulouse s’étendrait sur 62 kilomètres et traverserait 17 communes du Tarn et 7 communes de Haute-Garonne. 

Selon le collectif La Voie est Libre, "une tentative de passage en force sur le terrain pour des fouilles archéologiques" a été opérée récemment par les promoteurs du projet. 

Nous devons tout faire pour mettre un terme à cette fuite en avant dans l’artificialisation des meilleures terres agricoles du Tarn à l’heure du bouleversement climatique en cours et de l'instabilité alimentaire.

Collectif La Voie est Libre

Pour dénoncer ces fouilles préventives, des membres de la Confédération Paysanne et du collectif la Voie est Libre ont enlevé des panneaux de délimitation. 

Le CNPN (Conseil national de protection de la nature) a rendu son avis le 12 septembre 2022 indiquant que "ce dossier s’inscrit en contradiction avec les engagements nationaux en matière de lutte contre le changement climatique, d’objectif du zéro artificialisation nette et du zéro perte nette de biodiversité, ainsi qu'en matière de pouvoir d'achat".

 "Mon rôle est de faire en sorte que le projet se déroule"

Interrogé ce lundi matin sur l'antenne de France Bleu Occitanie, le Préfet du Tarn a rappelé l'importance de ce projet autoroutier. 

Je suis très à l'écoute des personnes qui font des remarques sur ce projet et des opposants. Mon rôle est de faire en sorte que le projet se déroule. Il est titulaire d'une déclaration d'utilité publique, donc ses fouilles auront lieu, je le dis fortement. Ce projet avance. On a franchi des étapes absolument considérables en ce printemps et effectivement, on rentre dans une phase opérationnelle avec ces fouilles.

François-Xavier Lauch, Préfet du Tarn

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité