Tarn : manifestations et rassemblements à Sivens, le projet de barrage divise toujours

Aujourd’hui à Sivens près de Lisle-sur-Tarn, les pro et anti-barrages ont manifesté successivement. Les agriculteurs ce matin, le collectif cet après-midi. Tous ont participé aux réunions concernant le projet de territoire, mais chacun semble camper sur ses positions.
 
Manifestation des agriculteurs dans le Tarn favorables à un barrage à Sivens
Manifestation des agriculteurs dans le Tarn favorables à un barrage à Sivens © S.Pointaire/FTV
A quelques jours de l'anniversaire de la mort de Rémi Fraisse, le jeune militant écologique tué sur le site par une grenade offensive le 26 octobre 2014, la question du barrage de Sivens n'est toujours pas tranchée. Pros et anti-barrages sont toujours divisés sur la question malgré leurs participations aux différentes réunions concernant le projet de territoire.

Les agriculteurs mobilisés pour un barrage à Sivens

Ce matin, une trentaine d’agriculteurs et habitants de la Vallée du Tescou a bloqué symboliquement la route entre Gaillac et Montauban, près de l'entrée du site de Sivens. Favorables au nouveau projet de retenue collinaire, ils étaient mobilisés pour dénoncer l’absence de décision de l’Etat.
      
Les concertations concernant le projet de territoire sur le bassin versant du Tescou viennent de se clôturer, elles avaient démarré en 2016 pour répondre à deux objectifs :Le projet de barrage suscite toujours la controverse. Il avait été abandonné en 2015 par arrêté préfectoral après un long conflit entre opposants et forces de l’ordre, soldé par le décès d’un jeune militant écologique, Rémi Fraisse. Le jeune homme avait été mortellement blessé le 26 octobre 2014 par une grenade offensive lors d'un affrontement avec les gendarmes.

Manifestation et rassemblement des opposants au barrage de Sivens

Dans l'après-midi, une cinquantaine d'opposants au projet de barrage a pris le relais. Partis du lac de Lisle-sur-Tarn, les manifestants réunis sous la bannière "les Habitant.e.s d’ici ou d’ailleurs" ont rejoint la place de la Mairie.
Ils ont marqué leur opposition au barrage de Sivens et à la destruction de la zone humide du Testet. Le collectif a notamment mis en avant le souhait de voir aboutir un Sivens 2 par "un retour de la démocratie, la gestion écologique du territoire et un profond respect pour les producteurs, les consommateurs et leurs environnements".

Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du TESTET <robot@asso-web.com> À : veronique1faure@yahoo.fr jeu. 1 oct...

Publiée par Contre le barrage de 69340 Francheville et Anneau des Sciences Lyon sur Jeudi 1 octobre 2020


Sivens 2 "s’annonce du même acabit que le premier projet", expliquent les opposants. La maire de Lisle-sur-Tarn Marylise Lherm, aurait affirmé en février dernier "la réalisation d’un ouvrage sur le Tescou en amont a été actée". Une déclaration qui signifie selon eux "l'annonce d' un barrage à Sivens".
Rassemblement des opposants au barrage de Sivens devant la mairie de Lisle-sur-Tarn
Rassemblement des opposants au barrage de Sivens devant la mairie de Lisle-sur-Tarn © X.Marchand/FTV

Dans un manifeste et un courrier adressé à la présidente de la Région d'Occitanie, Carole Delga, "les Habitant-e-s d'ici ou d'ailleurs" revendiquent un autre modèle économique :

un autre choix est possible et nécessaire, nous militons pour que nos décideurs organisent enfin la conversion à l’agroécologie de nos agriculteurs locaux.

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
barrage de sivens environnement manifestation économie social agriculture