Le tarnais Yvon Jamard a décidé de fabriquer lui-même son propre "zome" : un dôme en bois composé de formes géométriques complexes où l'on peut méditer et se relaxer. Après des années de travail, le sculpteur peut enfin profiter de son cocon 100% zen.

Zome, restons zome... La méditation est un élément très important dans la vie d'Yvon Jamard. Si bien qu'en 2003, il décide de se lancer dans un projet pharaonique : la construction de son propre zome.
 

Twilight Zome

Ce beau bébé d'une tonne et demi contient pas moins de 120 losanges, et a coûté plus de 15 000 euros en matériaux pour voir le jour. Fruit d'une construction minutieuse, il permet à Yvon Jamard de se relaxer et se rencentrer :

On s'assoit au milieu du zome. Puis c'est comme si les losanges étaient les miroirs qui nous réharmonisent. 


Zome à toute heure

Le retraité a immédiatement été séduit lorsqu'il a découvert le concept, importé en France dans les années 70 en plein boom du New-Age. Difficile à fabriquer, le zome ne contient pas d'angles droits, et est constitué de diverses formes géométriques.  Il occupe sans arrêt l'esprit du sculpteur qui s'en amuse :

Je dors zome, je mange zome, je zome tout le temps !


Des zomes et des hommes

Aujourd'hui, il souhaite présenter sa création. Il compte aller dans des salons de bien-être et faire connaître son zome auprès des thérapeutes et du public : "L'important, c'est que tout le monde en profite !"  Et peut être que pour d'autres, zome et zen ne feront plus qu'un.
 


 
Le zome, kesako ?
Créé aux États-Unis dans les années 1960, le mot « zome » (contraction de « zonohedron » et « dome ») a été inventé en 1968 par Steve Durkee. Le zome est, habituellement, une habitation individuelle en bois et en forme de dôme partant d’un polygone régulier comme base. Il a été importé en France par l'architecte Jean Soum. Depuis, plus de 200 zomes ont été bâtis dans l'Hexagone dont une centaine selon ses conseils.

Le zome servirait à canaliser l'énergie vitale, stimuler la créativité mais aussi la remise en question nécessaire à une profonde transformation. Il pourrait aussi aider à étendre la conscience et les capacités de ressenti.