Tarn : une voiture s'encastre dans un mur de l'école en pleine journée

Mardi, à 15h 30, alors que les enfants sont en classe, une voiture a défoncé un des murs de l'école primaire Louisa Paulin à Saint-Sulpice-la-Pointe.
Il n'y a pas eu de blessés, mais certains enfants et leurs parents sont choqués.

L'avant du véhicule est entré dans une des salles de l'école Louisa Paulin à Saint-Sulpice
L'avant du véhicule est entré dans une des salles de l'école Louisa Paulin à Saint-Sulpice
"On a entendu un gros boum et les murs ont tremblé", c'est ce qu'ont raconté les enfants de l'école Louisa Paulin de Saint-Sulpice-la-Pointe, alors qu'un véhicule venait de s'encastrer dans un mur de leur école. Des mots qui résument bien la violence du choc.

Des parents d'élèves stupéfaits

Adrien Berguin est le papa de Victoire, 6 ans. Même si elle n'était pas à l'école au moment de l'accident, son père ne peut s'empécher d'imaginer la catastrophe qui a été évitée. C'est lui qui a publié ce post sur son compte Facebook. Aujourd'hui il souhaite comprendre ce qui s'est passé. 
 

En pleine journée


Il est 15h30, lorsque pour des raisons encore indéterminées, le conducteur d'un véhicule va terminer sa course dans un des murs de cette école primaire. Par chance, c'est la fin de la récréation et les enfants sont en train de se laver les mains dans une autre partie du bâtiment. Il n'y a donc personne dans cette salle qui sert aux activités manuelles. En temps normal elle peut accueillir jusqu'à 30 élèves.

Un choc très violent


Pour s'encastrer de la sorte dans le mur de l'école, le véhicule a d'abord franchi des barrières de ville et des rochers mis en place pour Vigipirate, puis il a défoncé le grillage rigide de l'école. D'après les premières constations, le véhicule devait rouler à vive allure. Les dégâts en attestent. Le lieu a été sécurisé pour éviter les intrusions.

L'accueil des enfants maintenu


Ce mercredi, l'école est fermée, mais les enfants seront accueillis normalement ce jeudi matin. Ce jeudi également, une cellule psychologique va être mise en place par l'Education Nationale pour les enfants, les parents et les enseignants. Certains ont été choqués par ce véhicule qui est littéralement entré dans une des salles de l'école. S'il n'y a pas eu de victime, les parents évoquaient entre eux hier à la sortie des classes, le drame qui venait d'être évité.

Le conducteur conduit à l'hôpital


Le conducteur du véhicule serait un jeune homme de Saint-Sulpice-la-Pointe. Légèrement bléssé dans l'accident il a été conduit à l'hôpital de Lavaur.
Une enquête a été ouverte par la gendarmerie pour déterminer les causes de l'accident.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter