• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Alerte à la pollution aux particules fines à Castres

L'Oramip a mesuré des niveaux supérieurs à la normale de concentration en particules en suspension. La cause principale de cette pollution est la conjugaison de plusieurs facteurs (masse d'air stable et émissions de particules du trafic routier, des industries et des chauffages. 

Par Marie Martin

Sur l'arrondissement de Castres, l'Oramip (l'observatoire de l'air en Midi-Pyrénées) a mesuré des niveaux de concentration en particules en suspension supérieurs à 50 microgrammes par mètre cube en moyenne sur 24 heures pour la journée du 23 décembre. 
La cause principale de cette pollution est la conjugaison d'une masse d'air stable avec l'accumulation des émissions locales des particules par le trafic routier, les dispositifs de chauffage, les industries ou les émissions naturelles. 

Recommandations sanitaires

Les personnes sensibles (enfants de moins de huit ans, personnes âgées, asthmatiques et allergiques, insuffisants cardiaques et respiratoires, femmes enceintes) doivent respecter scrupuleusement leur traitement médical en cours ou l'adapter sur avis du médecin. Il est recommandé de consulter son médecin en cas de gêne respiratoire inhabituelle.
Il est également recommandé d'éviter toutes activités physiques et sportives intenses augmentant de façon importante le volume d'air et de polluants inhalés. Et de veiller à ne pas aggraver les effets de la pollution par d'autres facteurs irritants comme les solvants ou la fumée de tabac. 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus