Castres battu en toute fin de match par le Stade Français

Djibril Camara (Stade Français) porte le coup de grâce au Castrais dans les tout derniers instants du match / © AFP
Djibril Camara (Stade Français) porte le coup de grâce au Castrais dans les tout derniers instants du match / © AFP

Le Stade Français, grâce à un essai de l'arrière Djibril Camara à la sirène, s'est imposé face à Castres (25-22), réduit à 14. Le match des occasions ratées pour les Tarnais : c'est ainsi que peut se résumer une rencontre qui avait été délocalisée à Béziers, le stade de Castres étant indisponible.

Par Véronique Haudebourg

Le jeu de miroir mis en place à Biarritz il y a quinze jours n'a donc pas suffi à tuer les ambitions des joueurs du Stade Français qui ont su contenir un Castres Olympique désemparé.

Après une grosse entame de match et une fin de mi-temps qui a mis le Stade Français sous pression, Castres rentrait au vestiaire avec l'avantage (12-11) et pouvait ainsi se remettre d'un essai casquette de Julien Arias à la 12e minute. Pourtant après trois minutes de folie, les Parisiens avaient pris le pas sur une
équipe Tarnaise qui n'arrivait pas à développer son jeu et se faisait manger. Il fallait attendre la 37e minute pour voir le CO reprendre le dessus en imposant un long combat dans les 22 parisiens.

Et arriva la 80e minute : Djibril Camara offrait la victoire aux Parisiens (25-22), dans une fin de match improbable, également ponctuée d'un essai de Romain Martial, après un éclair de génie de Rory Kockott. Castres, qui a tout de même pris un point, entame de la pire des façons sa saison avant de se déplacer à Toulouse vendredi prochain. De son côté, le Stade Français aura sans doute une partie un peu plus aisée samedi prochain à Jean-Bouin face au promu lyonnais.

" Une fin de match terrible"

David Darricarrère, entraîneur de Castres : "Nous avons vécu une fin de match terrible. C'est comme ça. Nous avons donné trop de ballons, trop de points à nos adversaires. Alors c'est certain, c'est le début du championnat. Nous avons le temps de nous reprendre, mais nous n'avons pas assuré, même s'ils n'ont pas non plus été bien meilleurs que nous. Je trouve que ce n'est pas normal de donner quatorze points à nos adversaires comme nous l'avons fait, uniquement sur des erreurs. Nous n'avons pas été assez concentrés et le résultat est là. C'est dur à dire, mais nous avons l'impression que des faits de jeu nous font perdre le match."

Pascal Papé, deuxième ligne du Stade Français : "Nous devons faire preuve d'humilité car nous avons vaincu sur le gong face à des Castrais très valeureux. Nous avons joué ce match jusqu'à la dernière seconde et ça a payé. En plus, nous avons tous fait preuve de beaucoup de solidarité en défense. Il faudra retenir de nombreux points positifs de cette rencontre mais aussi la bonne intégration des jeunes qui se sont bien fait remarquer. Gagner chez le vice-champion de France, c'est un très bon début de saison."

Sur le même sujet

Les + Lus