• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Castres Olympique : un groupe de 32 joueurs pour la finale, Rémi Talès capitaine

Laurent Labit lors du dernier point presse à Castres ce mercredi / © Myriam Brisse / France 3 Midi-Pyrénées
Laurent Labit lors du dernier point presse à Castres ce mercredi / © Myriam Brisse / France 3 Midi-Pyrénées

Laurent Labit et Laurent Travers ont décidé d'emmener 32 joueurs à Paris pour préparer la finale du Top 14 face à Clermont. C'est le demi d'ouverture Rémi Talès qui sera capitaine. 

Par Fabrice Valery

Castres emmènera un groupe de 32 joueurs pour disputer la finale du Top 14 de rugby contre Toulon, samedi au Stade de France, où l'ouvreur Rémi Talès sera une nouvelle fois capitaine, a indiqué mercredi l'entraîneur Laurent Labit.
Le duo d'entraîneurs a retenu 17 avants et 15 arrières pour son dernier match avec le Castres Olympique avant de rejoindre le Racing Métro.

"On ne change pas un capitaine d'une équipe qui gagne", s'est amusé Labit, ajoutant qu'en plus des 30 convoqués pour la demi-finale victorieuse (24-9) contre Clermont, le talonneur Marc-Antoine Rallier et le trois-quarts centre Thomas Sanchou ont été retenus.
Rallier pourrait suppléer Mathieu Bonello, entré en jeu samedi à Nantes et touché à l'auriculaire gauche. Sanchou pourrait disputer avec le CO son dernier match : il a signé pour deux ans avec Brive, promu en Top 14 la saison prochaine.

Voici la composition du groupe tarnais : 
Saimone Taumoepeau, Karena Wihongi, Mihaita Lazar, Yannick Forestier, Anton Peikrishvili, Brice Mach, Mathieu Bonello, Marc-Antoine Rallier, Rodrigo  Capo Ortega, Christophe Samson, Mathias Rolland, Iosefa Tekori, Jaan Bornman, Yannick Caballero, Ibrahim Diarra, Antonie Claassen, Piula Fa'asalele, Thierry Lacrampe, Rory Kockott, Rémi Talès, Pierre Bernard, Seremaia Baï, Daniel Kirkpatrick, Romain Cabannes, Max Evans, Thomas Sanchou, Paul Bonnefond, Marc Andreu, Marcel Garvey, Romain Martial, Romain Teulet, Brice Dulin.

Conf de presse CO

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus