Coronavirus : pour tromper l'ennui, des rugbymen relèvent le défi de jongler avec des rouleaux de papier-toilette

Le buteur castrais Benjamin Urdapilleta a réalisé une série de 22 jongles consécutifs au "PQ challenge" / © Instagram / Benjamin Urdapilleta
Le buteur castrais Benjamin Urdapilleta a réalisé une série de 22 jongles consécutifs au "PQ challenge" / © Instagram / Benjamin Urdapilleta

On l'appelle le "PQ challenge". Le buteur argentin du Castres Olympique Benjamin Urdapilleta a décidé de lancer ce défi aux joueurs de rugby son club : réussir un maximum de jongles avec les pieds, pas avec un ballon de foot mais un rouleau de papier-toilette. Peu à peu il s'étend à toute l'ovalie.

Par Yann-Olivier d'Amontloir

L'humour est la première arme utilisée sur les réseaux sociaux pour tromper l'ennui causé par le confinement et la crise sanitaire du Covid-19.
Sur son compte Instagram le buteur argentin du Castres Olympique Benjamin Urdapilleta a choisi de relayer un défi né d'une vidéo mise en ligne il y a 3 jours.
On l'appelle le "PQ challenge" : il consiste à réussir un maximum de jongles avec les pieds, pas avec un ballon de foot mais un rouleau de papier-toilette - une allusion comique au rush sur cette marchandise ces derniers jours dans les grandes surfaces du monde entier.
Le buteur argentin du C.O. est aussi à l'aise avec une ballon de rugby, de football, ou un rouleau de papier-toilette. / © AFP
Le buteur argentin du C.O. est aussi à l'aise avec une ballon de rugby, de football, ou un rouleau de papier-toilette. / © AFP

Fan du club de Buenos Aires "River Plate" et ancien joueur de football jusqu'à l'âge de 15 ans, le demi d'ouverture du C.O. a posté il y a 3 jours une vidéo dans laquelle il réussit 22 jongles.
Dans son message il a nommé plusieurs de ses coéquipiers en les défiant d'en faire autant.
Le premier à relever ce challenge a été le troisième ligne Mathieu Babillot : dans son jardin il a réalisé le score de 9 jongles et nommé à son tour un certain nombre d'autres joueurs pour leur passer le relais.
Très rapidement le "PQ challenge" s'est diffusé dans tout le petit monde de l'ovalie hexagonale, mais aucun des concurrents n'a encore réussi à faire aussi bien que l'Argentin.

Les raisons de ce succès :
  • depuis qu'ils sont confinés chez eux les joueurs du Top 14 sont à la recherche d'idées créatives pour faire du sport "indoor", histoire de conserver leur condition physique
  • le PQ challenge remplit toutes ces conditions et s'avère vite addictif quand on se pique au jeu
  • l'oisiveté incite les gens à passer du temps sur les réseaux sociaux et les joueurs de rugby ne sont pas les derniers à aimer se chambrer mutuellement
  • le côté à la fois humoristique et technique du défi a fait le reste.
 Petite précision : le "PQ challenge" n'est pas réservé aux joueurs du Top 14, ni même aux sportifs professionnels désireux d'entretenir leur condition physique en période de chômage technique.
Il s'est diffusé sur les autres réseaux sociaux et touche les anonymes autant que les vedettes de toutes sortes.
Exemple ci-dessous avec le rappeur français Jul.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus