• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Enseignante tuée à Albi : François Hollande déplore “un drame abominable”

© AFP
© AFP

Le président de la République s'est exprimé presque immédiatement après l'annonce de la mort d'une enseignante de l'école Edouard Herriot d'Albi, poignardée par une mère d'élève. Manuel Valls, le premier ministre, parle d'effroi. 

Par FV avec AFP

Le président François Hollande a exprimé vendredi sa "consternation" après le "drame abominable" du meurtre d'une enseignante à Albi, dans un
communiqué publié par l'Elysée.

Le chef de l'Etat "a demandé au ministre de l'Education nationale" Benoît Hamon "de se rendre immédiatement sur place", à l'école Edouard-Herriot d'Albi.

"Tous les services de l'Etat sont mobilisés pour prendre en charge les enfants et les personnels qui ont été témoins de ce drame abominable", ajoute dans le communiqué François Hollande qui "assure à la famille de la victime toute sa solidarité".

Dans une déclaration transmise par Matignon à l'AFP, le Premier ministre Manuel Valls a pour sa part exprimé son "effroi". "Manuel Valls, Premier ministre, a appris avec effroi le drame qui s'est produit ce matin à la maternelle Edouard-Herriot d'Albi".

"C'est toute la communauté éducative qui est en deuil aujourd'hui", a souligné le chef du gouvernement.

"L'enquête qui a débuté devra faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame", a souligné le Premier ministre, qui "adresse à la famille de la victime et à ses proches ses plus sincères condoléances"

Une femme est entrée dans une classe ce vendredi matin vers 9 heures et a poignardé à l'abdomen une institutrice de 34 ans, sous le regard des enfants. Elle a été interpellée sur place et placée en garde à vue. L'enseignante n'a pas pu être réanimée. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Vincent Zielinski sur son grand-père Jean, résistant.

Les + Lus