• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarn : pour sa 2ème édition, le festival des lanternes de Gaillac s'illustre par un bilan éclatant

Avec 75 mètres de long pour 20 de large, le palais impérial était la pièce maitresse de cette seconde édition du festival de Gaillac. Celui-ci se termine sur un bilan plus que positif, puisque sa fréquentation a augmenté de 70%. / © Marie Pierre Volle / MaxPPP
Avec 75 mètres de long pour 20 de large, le palais impérial était la pièce maitresse de cette seconde édition du festival de Gaillac. Celui-ci se termine sur un bilan plus que positif, puisque sa fréquentation a augmenté de 70%. / © Marie Pierre Volle / MaxPPP

Rares sont les festivals à rencontrer un franc succès si rapidement : pour sa 2ème édition, qui se tenait du 1er décembre au 6 février 2019, le festival des lanternes de Gaillac a attiré plus de 371 000 visiteurs, soit 70% de plus qu'en 2018.

Par Arthur Carpentier

Un millier de lanternes et un dragon géant ont animé les rues de Gaillac, dans le Tarn, du 1er décembre 2018 au 6 février 2019, à l'occasion du festival des lanternes. L'heure est au bilan, et il est plus que positif : après une première édition marquée par un franc succès, avec près de 250 000 visiteurs, les organisateurs réussissent le tour de force de faire presque encore mieux !
 
Ce sont 371 000 curieux qui se sont pressés pour venir rêver dans une ville emplie de magie et de féérie. Il a fallu deux mois pour préparer les 4 hectares de Chine en plein coeur du parc Foucaud, avec l'aide de près de 80 artisans originaires du Sichuan, une province à l'Ouest de l'Empire du Milieu. L'objectif annoncé était ambitieux : proposer un spectacle totalement inédit et différent de celui de 2018.

Parmi les incontournables de cette édition figurait la plus grande lanterne lumineuse fabriquée en dehors de Chine, un palais impérial de plusieurs milliers de mètres cubes ! On pouvait également croiser dans les rues des éléphants géants en porcelaine de Chine ainsi que des artistes de rue.
 

Si l'évènement a ravi les visiteurs, il a également fait le bonheur des commerçants et du secteur du tourisme. Les retombées économiques liées au festival sont estimées à près de 5 millions d'euros. Restaurants et hotels affichaient la plupart du temps complet, et les alentours de Gaillac ont pu en profiter. Les organisateurs planchent déjà sur la 3ème édition, et la barre est placée très haute.

 

Sur le même sujet

Lagune de Thau : les huîtres n'étaient pas contaminées à la salmonelle

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer