Tensions à la Verrerie Ouvrière d'Albi après un accident du travail

Les syndicats dénoncent une sanction disproportionnée prise à l'encontre d'un salarié après un accident du travail. celui-ci n'avait pas respecté les règles de sécurité.

La Verrerie Ouvrière d'Albi.
La Verrerie Ouvrière d'Albi. © Miryam Brisse/France 3 Midi-Pyrénées
Les faits remontent au début du mois d'avril. Ce jour-là, un employé de la Verrerie Ouvrière d'Albi (VOA) est victime d'un accident du travail sur une machine d'emballement. Il n'a pas respecté les règles de sécurité. Le salarié n'est pas arrêté mais se voit alors proposer un poste aménagé. Et le 3 mai, la sanction tombe : il est mis à pied pour n'avoir pas respecté les consignes de sécurité
Colère de la CGT de la Verrerie pour qui la "méthode n'est pas la bonne" et "la sanction disproportionnée". Le syndicat a donc appelé le personnel à cesser le travail pour protester contre cette décision. Après une rencontre lundi soir entre les représentants syndicaux et la direction de la VOA, cette dernière a décidé d'alléger la sanction en un simple avertissement. Il semble donc que l'heure soit à l'apaisement. Le rassemblement prévu demain mercredi devant la VOA à 8h00 est pourtant maintenu. Les salariés détermineront à ce moment-là d'un éventuel débrayage.

Le reportage de Miryam Brisse et Christelle Nicolas :


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social archives