Tempête Myriam : deux blessés par la chute d'arbres et trafic des trains interrompu entre Toulouse et Narbonne

Après avoir soufflé fort sur la côte basque et les Landes, la tempête Myriam progressait en fin d'après midi ce mardi vers l'est et les Hautes-Pyrénées. Deux personnes ont été blessées par la chute d'un arbre sur leur caravane et la circulation des trains est interrompue entre Toulouse et Narbonne.
La tempête Myriam a frappé les Pyrénées Atlantiques (ici à Pau) avant de toucher les Hautes-Pyrénées
La tempête Myriam a frappé les Pyrénées Atlantiques (ici à Pau) avant de toucher les Hautes-Pyrénées © FTV
Du golfe de Gascogne au golfe du Lion : c'est la trajectoire de la tempête hivernale Myriam, qui traversait ce mardi 3 mars 4 départements d'Occitanie, d'ouest en est.
Sur les côtes basque et landaise, les rafales dépassant parfois les 140 km/h ont soulevé des vagues impressionnantes, justifiant l'alerte orange "vagues - submersion" déclenchée par Météo-France. Le vent n'a qu'à peine faibli en progressant vers Pau, puis Tarbes, Saint-Gaudens, la Haute-Garonne et l'Ariège : des rafales à plus de 120 km/h ont été enregistrées en plaine, provoquant des chutes d'abres sur 10 routes des Hautes-Pyrénées.

Deux personnes ont été blessées par la chute d'un arbre sur leur caravane dans les Hautes-Pyrénées.

Le trafic des trains sur l'axe Toulouse-Narbonne est également interrompu. La tempête a entraîné une rupture d'une installation électrique sur la ligne. De fortes perturbations sont également en cours sur l'axe Toulouse Ax-les-Thermes après que des arbres soient tombés sur les voies vers Luzenac.
 

Plus de 13 000 foyers étaient privés d’électricité en fin d'après midi sur les communes suivantes:
Saint-Lézer, Férrère, Arbéost, Pujo, Vic-en-Bigorre, Saint-Pé, Ibos, Vidou, Lamarque-Pontacq, Villembits, Lalanne Trie, Lapeyre, Luquet, Gardères, Dours, Escondeaux, Bulan, Asque, Créchendets Lourdes, Peyrouse, Omex, Trie-sur-Baïse, Bégole, Bernadets Dessus, Argelès, Bagnères, Uzer, Banios, Marças et Arrodets. Dans les agglomérations on a recensé un arbre abattu sur le parking du CROUS de Tarbes, alors qu'à Saint-Gaudens des cheminées menaçaient de s'effondrer.
Les sapeurs-pompiers du SDIS 31 sont intervenus sur tous ces événements, mais aucun n'a heureusement revêtu de gravité particulière. En prévision de ces perturbations, la préfecture des Hautes-Pyrénées à Tarbes a mis en place à la mi-journée le COD (Centre Opérationnel Départemental) pour suivre l'évolution de la situation en temps réel et coordonner les secours.

Le standard du CODIS des sapeurs-pompiers de ce département était saturé d'appels téléphoniques en milieu d'après-midi.
 Ces vents violents ont également soufflé sur les pentes pyrénéennes, contraignant des stations de ski à fermer leurs domaines.
Les températures relativement douces sous cette tempête ont fait remonter la limite pluie-neige au-dessus de 1800 m d'altitude.
   Sur l'ensemble de l'hexagone, c'est rien moins que le neuvième épisode tempétueux recensé par Météo-France depuis "Hervé", il y a un mois jour pour jour.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries autoroute transports