• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

US Open : Monfils-Gasquet, le duel de copains pour une place en 8e

New York, US Open : Richard Gasquet - 29 août 2014 / © Elsa/Getty Images/AFP
New York, US Open : Richard Gasquet - 29 août 2014 / © Elsa/Getty Images/AFP

Pour la onzième fois de leur carrière, Gaël Monfils et le Sérignanais Richard Gasquet vont s'affronter, ce dimanche, avec en jeu un billet pour les 8e de finale de l'US Open. "La Monf", 27 ans, et "Richie", 28 ans, se connaissent "depuis toujours", s'apprécient et s'attendent à "un gros match".

Par Fabrice Dubault


Les précédentes rencontres :

Monfils a remporté six de leurs dix précédents duels, dont l'un précisément à New York en 8e de finale de l'édition 2010 (6-4, 7-5, 7-5).
Ils se sont déjà affrontés à deux reprises en 2014, matches remportés par Monfils en 8e de finale à Doha (6-2, 7-5) et en finale à Montpellier, son seul titre de l'année (6-4, 6-4).
S'ils se sont affrontés aussi dans la catégories de jeunes à de multiples reprises, c'est l'un de  leurs premiers duels qui a le plus marqué Monfils: "C'était sur un court de mini-tennis à Roland-Garros, près du Central, il était bien plus fort que moi et que tout le monde, mais c'est mon meilleur souvenir", se souvient le Parisien.

Leur forme du moment :

Un an après sa demi-finale à New York, Gasquet a vu sa tournée nord-américaine perturber par une blessure aux abdominaux alors qu'il avait atteint les demi-finales à Washington début août.
Gasquet, 14e mondial, estime que son cadet de quelques mois "est un peu favori": "Son classement n'est pas à la hauteur de son niveau de jeu: il devrait être dans les dix premiers mondiaux".
Ce à quoi Monfils répond: "Richard joue bien ici, il aime ce genre de match, on a chacun un style de jeu qu'on aime bien jouer".

Après quelques mois chaotiques entre pépins physiques et bobos à l'âme, Monfils va bien. Il n'a pas réussi de coups d'éclat depuis son quart de finale à Roland-Garros, mais a fait vaciller en août Novak Djokovic à Toronto et Roger Federer à Cincinnati. Depuis son arrivée à Flushing Meadows, l'ancien N.7 mondial, actuellement 24e, n'a concédé aucun set et a fait admirer toute sa puissance physique.

Ce qu'ils pensent de l'autre :

Comme la très grande majorité des joueurs du circuit, Monfils aimerait avoir le revers de Gasquet, "l'un des plus beaux du tennis masculin". Mais "La Monf" apprécie surtout la personnalité de son ami: "C'est un gars qui est super sympa, qui donne beaucoup, qui est dans le partage (...) Il compte beaucoup en équipe de France de Coupe Davis".

De son côté, Gasquet admire les capacités physiques "hors-normes", selon lui, de son adversaire de dimanche :

"Il n'y aura pas deux Gaël Monfils dans l'histoire du tennis. Il est naturellement taillé pour le sport, mais je préfère l'affronter au tennis que faire un combat de boxe avec lui: il peut te massacrer. Physiquement, c'est un monstre".


Le Biterrois relève un aspect méconnu de la personnalité de Monfils: "C'est un showman mais il n'est pas aussi fou que cela, il est attachant, sensible et généreux".
Il a toutefois un conseil pour toute personne qui oserait défier Monfils: "Il faut éviter de faire des paris avec lui, il est fatigant, il va toujours trouver un truc pour te battre", sourit Gasquet qui garde un souvenir cuisant des montagnes russes d'un parc d'attractions de Cincinnati où Monfils l'avait défié d'aller.

Le pronostic :

Gilles Simon, l'un des cinq Français en lice au 3e tour, connaît bien ses partenaires de Coupe Davis.
S'il relève que "Gaël est très, très bien en ce moment", il se garde bien de faire un pronostic: "Je m'attends à un beau match que je regarderai bien en mangeant du pop-corn", savoure-t-il d'avance.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus