Vautour percnoptère, pélobate cultripède, etc : ces espèces menacées de disparition en Midi-Pyrénées

Il n'y a pas que le grand gorille qui risque de disparaître de la surface de la Terre. Dans l'ex-région Midi-Pyrénées, plusieurs espèces sont en situation critique. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Le plus grand gorille du monde est au bord de l'extinction, victime d'une poussée de braconnage en République démocratique du Congo qui l'a propulsé dimanche dans la sinistre catégorie des espèces "en danger critique" de disparition ont annoncé les représentants de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), lors de son congrès international à Honolulu.

25 espèces de Midi-Pyrénées très menacées, près de 60 préoccupantes

Si certains grands mammifères en voie d'extinction nous tirent une larme, des centaines d'autres espèces sont, plus discrètement, menacées d'être rayées de la surface de la planète et parfois tout près de chez nous.
Au total, 11 espèces de reptiles, 5 d'amphibiens, 9 espèces d'oiseaux nicheurs de Midi-Pyrénées sont menacées (en danger critique "CR", en danger "EN" ou vulnérable "VU" selon la nomenclature de l'UICN).
Si on y ajoute les espèces quasi menacées "NT", à préoccupation mineure "LC" et dont les données sont insuffisantes "DD", on arrive au chiffre de 57, dont 46 reptiles ou batraciens, selon Nature Midi-Pyrénées.

Des batraciens et des reptiles bientôt disparus ?

Parmi les reptiles menacés dans notre région, on trouve la famille des lézards des Pyrénées avec notamment le lézard du Val d'Aran, le lézard d'Aurélio et le lézard de Bonnal. Midi-Pyrénées constitue 50 % de l'aire de répartition mondiale de ces animaux et presque 100 % de leur aire française. Ces petites espèces, endémique des Pyrénées, sont très menacées. C'est aussi le cas du Pélopate cultripède. Kézaco ? Il s'agit d'un petit amphibien à l'allure boulotte qui est très localisé en Midi-Pyrénées. Son seul lieu de reproduction connu se situe sur... deux communes de l'Aveyron sur le causse du Larzac ! On en a aussi observé à Toulouse mais sans pouvoir prouver qu'il s'y était reproduit. La liste complète des batraciens et reptiles menacés dans la région est consultable sur le site de Nature Midi-Pyrénées.

Des oiseaux nicheurs et notamment des rapaces

Parmi les espèces d'oiseaux menacées, on peut citer le vautour percnoptère (photo en haut de l'article), très rare en France, les Pyrénées regroupant un quart de la centaine de couples recensée en France. Le busard cendré, une espèce de rapace migrateur est aussi en grand danger, tout comme le vanneau huppé, chassable, dont la zone de nidification se limite essentiellement au département de l'Ariège. Il est menacé notamment par la disparition des zones humides (liste complète sur le site de Nature Midi-Pyrénées).

Des actions à mener pour les protéger

Du Lot à l'Ariège, du Gers à l'Aveyron, la variété de sols, de climats, de pratiques agricoles sur le territoire de l'ancienne région Midi-Pyrénées permettent d'y trouver des espèces très diverses voire endémiques. Mais c'est aussi un long travail pour protéger les plus menacées. En 2014, dans son rapport sur le sujet, Nature Midi-Pyrénées réclamaient notamment pour les reptiles et les batraciens la mise en place de manière urgente "d'une stratégie de conservation de ces espèces". Certaines espèces locales ne sont en effet pas concernées par les plans nationaux d'actions (PNA). Il reste donc beaucoup de travail à faire... et pas seulement pour le grand gorille du Congo !