• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

VIDEO : 6 ours repérés en août dans les Pyrénées

© ONCFS / Equipe ours brun
© ONCFS / Equipe ours brun

La trentaine d'ours recensée dans les Pyrénées vit sa vie au rythme des saisons. Et c'est bien normal. Au mois d'août, les plantigrades en ont profité pour se promener et bien manger dans la perspective de l'hiver. Les équipes du suivi de l'ours ont identifié 6 individus différents.

Par Emmanuelle Gayet

L'équipe ours brun des Pyrénées poursuit son travail de recherche sur la population installée sur la chaîne. Au mois d'août notamment, 152 indices (hors localisations télémétriques) ont été collectés sur 4 départements (09, 31, 64, 65) des Pyrénées françaises dont 88 % dans les Pyrénées centrales, principalement en Ariège.
La collecte de poils sur les itinéraires donne des informations sur la localisation des plantigrades en fonction des secteurs. Les derniers relevés, on permit de constater que l’ours fréquente de plus en plus régulièrement le massif du Gar/Cagire en Haute-Garonne.

38 séries de photos-vidéos automatiques en août 2016

Ces images ont permis d'identifier au moins 6 individus : Pyros, Hvala, 1 mâle adulte, 1 subadulte et 2 ours de taille femelle adulte. Les 03 et 06 août, Néré est photographié en Navarre. C’est la première donnée de présence d’ours dans cette province depuis 2014.

vidéo ours août 2016

Les femelles suitées de plus en plus difficiles à repérer

Les ourses accompagnées de leurs oursons évitent les secteurs ou les itinéraires fréquentés par des ours mâles adultes. Elles s'en éloignent pour protéger leur progéniture et éviter tout risque d'infanticide. Car l'ours dérangé pas la présence de petits peut être tenté de les tuer. C'est la cause probable de la mort de la jeune ourse qui avait été retrouvée morte dans le Val d'Aran, dévorée par un autre ours.
Pour les trouver, les agents de l'ONCFS font appel à une chienne "Isis" spécialement dressée pour trouver les crottes d'oursons. Lors des trois derniers mois, 21 crottes d’oursons de l’année, de 3 portées différentes, ont ainsi été trouvées sur des zones d’alimentation ou de dégâts sur cheptel domestique. L'analyse génétique de ces excréments permet d’individualiser et d'attribuer un sexe aux jeunes individus.

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus