VIDEO - Pierre Palmade : “Je finirai peut-être dans un café-théâtre à Toulouse ou à Montpellier”

Pierre Palmade / © Lionel Vadam / MaxPPP
Pierre Palmade / © Lionel Vadam / MaxPPP

Invité de l'émission "On n'est pas couché" samedi sur France 2, l'humoriste a ironisé sur sa probable fin de carrière. En Occitanie ?

Par Fabrice Valery

Les différents cafés-théâtres de Toulouse et Montpellier apprécieront. Soit d'avoir été cités, soit d'avoir été comparés à des maisons de retraite pour humoristes...

Drôle jusqu'à ses derniers jours

Samedi, dans l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché" sur France 2, Pierre Palmade invité à propos de son livre "Dites à mon père que je suis célèbre" à parler de la suite de sa carrière, et, répondant à une question du chroniqueur Charles de Consigny, sur le fait qu'il n'a jamais douté qu'il serait drôle et reconnu du public jusqu'à la fin, a eu cette phrase : 

Que je sois drôle jusqu'à la fin de mes jours, j'en suis sûr. Bon, je finirai peut-être dans un café-théâtre à Toulouse ou à Montpellier

 
Pierre Palmade extrait ONPC

Pour cette phrase, Pierre Palmade est critiqué par des téléspectateurs toulousains et montpelliérains. Un peu comme si finir sa carrière à Toulouse et Montpellier était une sorte de honte pour un artiste...

D'autres y voient simplement un trait d'humour, de plus, de sa part. 

Cocaïnomane

Dans son livre, comme sur le plateau de l'émission de France 2, Pierre Palmade évoque sa dépendance à la cocaïne, et les mauvaises rencontres que cela le conduit à faire : récemment il a été placé en garde à vue après de fausse accusations de viols par un partenaire qui voulait se venger. 

Plus habitué aux Zéniths qu'aux scènes des petits cafés-théâtres de province, Pierre Palmade pourrait sans doute recevoir rapidement des invitations de cafés-théâtres de Toulouse et Montpellier pour s'y produire. Avec humour. 

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus