VIDÉO. Privés de stade à cause du Covid, les supporters quand même mobilisés pour le derby Nîmes-Montpellier ce dimanche

Ce dimanche matin, deux rassemblements de supporters se sont tenus à quelques heures du derby Nîmes-Montpellier, qui démarre à 13 heures au stade des Costières. Fumigènes et chants étaient au rendez-vous. 

Plusieurs centaines de supporters de Nîmes devant le stade des Costières ce dimanche matin.
Plusieurs centaines de supporters de Nîmes devant le stade des Costières ce dimanche matin. © Olivier Brachard / France Télévisions

Pour les Montpelliérains, c'est l'heure de la revanche. Après leur défaite en Ligue 1 le 4 octobre dernier contre les Crocos à domicile (0-1), ils espèrent bien transformer l'essai ce dimanche 14 mars à partir de 13 heures à Nîmes.

Une fois encore, le match se déroulera sans public : conformément aux mesures gouvernementales en vigueur, les stades ne sont pas autorisés à recevoir du public.

Qu'à cela ne tienne ! Pour encourager leurs champions avant le départ, plusieurs centaines de supporters du MHSC se sont réunis sur les coups de 9h30 devant l'hôtel Mercure de Montpellier. Les joueurs ont grimpé dans le bus vers 11 heures sous une pluie de chants et d'applaudissements.

Un homme a toutefois été touché au visage par un fumigène : il a été pris en charge par les pompiers.

Les supporters présents aussi aux Costières

De leur côté, les supporters nîmois ont également réservé un accueil chaleureux aux joueurs du Nîmes Olympique : chansons, sauts, pétards... Le tout, sous un grand soleil.

Ces fans ont bon espoir de voir gagner leur équipe cet après-midi : Nîmes ne s'est encore jamais incliné contre Montpellier à domicile en Ligue 1. Sur leurs cinq derniers matches, les Crocos cumulent trois victoires, un nul et une défaite contre Nice.

Mais il faudra compter sur la résistance des Montpelliérains, invaincus depuis six rencontres (trois victoires et trois nuls). Alors, qui fera la différence lors de cette 9ème rencontre 100 % Occitanie ? Les paris sont ouverts !

Après-match : Nîmes et Montpellier se quittent sur un nul

Un partout, la balle au centre. Le Nîmois Moussa Koné a ouvert le score à la 63ème minute grâce à une passe décisive de Zinedine Ferhat. Mais Andy Delort a fini par égaliser à la 79ème minute sur un corner de Florent Mollet : il a profité de l'occasion pour manger un bonbon en forme de crocodile devant les caméras. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montpellier hérault sc football sport nîmes olympique société