• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Watchelp, l'application toulousaine qui apporte de l'autonomie aux autistes

Estelle Ast, la créatrice de Watchelp, et son fils Allan / © Laurence Boffet France 3 Midi-Pyrénées
Estelle Ast, la créatrice de Watchelp, et son fils Allan / © Laurence Boffet France 3 Midi-Pyrénées

Inventée par la maman toulousaine d'un enfant autiste, l'application pour montre connectée Watchelp, développée grâce au financement participatif, sera disponible lundi. Elle apporte de l'autonomie aux autistes et plus généralement aux personnes victimes de troubles cognitifs.

Par VA.

La première fois qu'Estelle Ast a fait parler d'elle dans les médias, c'était en mars 2014. Cette mère d'Allan, actuellement âgé de 10 ans et diagnostiqué autiste à l'âge de 2 ans, s'était réfugiée en haut d'une grue de chantier des allées Jean Jaurès à Toulouse pour conserver l'assistante de vie scolaire de son fils élève de CE1. Elle avait alors obtenu gain de cause auprès de l'Inspection d'Académie.

Aujourd'hui, c'est avec une invention destinée à apporter de l'autonomie aux autistes qu'elle revient à la une de l'actualité. Grâce à un financement participatif, elle a conçu Watchelp, une application qui permet de programmer sur une montre connectée des alertes interactives. Par exemple, pour se souvenir de prendre son petit déjeuner, se laver, s’habiller ou se brosser les dents. Des gestes du quotidien dont il n’est pas évident de se souvenir lorsque l’on est atteint d’autisme, d’Alzheimer, de parkinson, de trisomie, d’un traumatisme crânien ou de la maladie de Huntington.
Whatchelp
Watchelp - U tube

Le principe de fonctionnement de Whatchelp consiste à envoyer des alertes qui arrivent sur une montre connectée.Les messages sont alors configurés sur un smartphone, via l’application. Puis ils sont envoyés sur le téléphone du destinataire qui, à son tour, les fait apparaître sur la montre. Plusieurs types de mémos sont alors possibles :
  • Des séquentiels par thème, détaillant tape par étape, les tâches à effectuer.
  • Un planning quotidien, hebdomadaire, mensuel… composé d’images et/ou de textes et pouvant émettre une alerte dès lors qu’un rendez-vous important approche.
  • Des mémos permettant de bien réagir face à une situation inhabituelle et d’anticiper les problèmes.
  • Des rappels permettant de savoir si la tâche a bel et bien été réalisée.
L'application sera lancée lundi au prix de 2,90 euros par mois.

Voir le reportage d'Amélie Poisson et de Laurence Boffet :
Mieux vivre l'autisme à l'aide d'une montre connectée
Une mère de famille toulousaine a mis au point une application pour les montres connectées qui permet à son fils autiste d'être plus autonome dans l'apprentissage.

 

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus