ORAGES. Dégâts, retards de train, routes inondées : le point sur les perturbations après les intempéries en Haute-Vienne

Une école ravagée, des arbres sur la route, l'A20 coupée en direction de Boisseuil, un musée inondé, et des trains retardés également sur tout le Limousin et notamment la Corrèze. Retour sur une soirée mouvementée pour les secours de la Haute-Vienne.

Les orages annoncés par Météo France ce dimanche 17 septembre ont créé de nombreuses perturbations à partir de 18 heures et tout au long de la soirée sur l'ensemble de la Haute-Vienne.

De 18 h 20 à 3 heures du matin, les pompiers ont enregistré 617 appels et 41 interventions sur le département. Huit véhicules et une trentaine de sapeurs-pompiers ont été déployés en Haute-Vienne. Pour l'heure, les secouristes n'ont pas déclaré de dégâts majeurs en Creuse et en Corrèze, et aucune victime n'est à déplorer. 

Le toit de l'école élémentaire Vigenal arraché 

Les intempéries ont causé de nombreux dégâts matériels. L'école élémentaire Vigenal a été ravagée par des vents violents et des pluies torrentielles tout au long de la soirée.

Une partie du toit de l'école élémentaire a été arrachée, laissant s'infiltrer l'eau au premier étage puis au rez-de-chaussée de l'établissement.

Jusqu'à 22 heures, les secouristes, après avoir coupé l'électricité, ont évacué l'eau des salles de classes, en tentant de sauver le matériel informatique de l'école. Quelques professeurs et la directrice de l'établissement constataient, dès dimanche soir, les dégâts. Encore sous le choc, ils n'ont alors pas souhaité s'exprimer.

L'école est fermée ce lundi 18 septembre, et jusqu'à nouvel ordre. "Un service minimum est assuré pour accueillir les élèves au centre de loisirs de Beaublanc, avec des bus pour y amener les enfants", précise Vincent Jalby, premier adjoint à la Mairie de Limoges.

Juste en face, l'école maternelle Vigenal, elle, a été épargnée, et assure les cours pour les plus petits. 

Des routes endommagées

Les averses de grêles puis de pluie ont perturbé la circulation autour de Limoges, l'A20 a été partiellement fermée vers 20 heures, en raison de l'eau accumulée sur le sol, vers le pôle de Lanaud.

Des automobilistes bloqués par le débordement de la Vienne sur le boulevard de Limoges ont parfois dû appeler les dépanneuses au milieu de la soirée. La gendarmerie a enregistré quelques accidents, toutefois mineurs. 

Frayeur au musée de la Résistance

Les équipes de la ville de Limoges étaient également déployées au musée de la Résistance. Elles ont eu une belle frayeur : l'eau s'est infiltrée au rez-de-chaussé du musée, Alexandra Moreau, responsable administrative du Musée de la Résistance témoigne : "on a fait le maximum pour éponger, sous les tableaux de l'exposition de Guy de Montlaur, heureusement l'eau n'a pas endommagé les œuvres".

 

Des retards de trains

Les intempéries ont touché l'ensemble de la Nouvelle-Aquitaine, avant de se diriger sur l'axe Brive-Limoges. Le réseau ferroviaire a été perturbé par plusieurs chutes d'arbres sur les voies, notamment autour de Châteauroux, se répercutant sur le trafic à Limoges. 

Des retards ont été constatés sur l'axe Bordeaux-Limoges. Louis, 27 ans, revenait d'un week-end passé à Bordeaux. Il n'a pas passé "la meilleure soirée de sa vie", ironise-t-il, ce matin. Son train devait arriver à 21 h 45 en gare de Limoges, il n'est arrivé que trois heures plus tard.

 "J'ai attendu plus de deux heures en gare de Périgueux, il y avait des arbres tombés sur les voies, le train a circulé à bas régime sur tout le reste du trajet", raconte l'usager. Les passagers ont été pris en charge par la SNCF, avec des distributions d'eau et de plateaux repas.

D'autres problèmes ont été constatés sur les lignes de Corrèze, notamment en gare d'Egletons, où des trains ont dû réduire le nombre de voitures mises en service. Des usagers en gare de Brive n'ont pas pu monter à bord, malgré une réservation, faute de place dans la voiture. Pris en charge par la SNCF, ils ont dû terminer leur trajet en taxi ou en car.

Les intempéries se sont ajoutées à un phénomène de "grande affluence", déjà constaté sur le réseau. La SNCF Nouvelle-Aquitaine précise que "le sujet est bien connu de nos services et fait l'objet d'une vigilance particulière".

Ce lundi matin 18 septembre 2023, encore quelques retards de trains ont été annoncés en gare de Limoges. 
Le réseau électrique a également été endommagé : 150 clients sont toujours privés d'électricité ce lundi matin en Haute-Vienne. En Corrèze, une cinquantaine de foyers sont concernés. Les équipes d'Enedis sont mobilisées pour rétablir le courant le plus rapidement possible.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité