20 et 30 ans de réclusion pour les meurtriers d'Aurélie Fouquet, 18 ans pour Redoine Faïd

La cour d'assises de Paris a rendu son verdict après 13 heures de délibéré. Les meurtriers de la policière Aurélie Fouquet, lors d'une tentative de braquage, en 2010, écopent de 20 et 30 ans de réclusion. Le cerveau du braquage, Redoine Faïd est condamné à 18 ans de prison.

Redoine Faïd devant la cour d'assises de Paris le 2 mars 2016.
Redoine Faïd devant la cour d'assises de Paris le 2 mars 2016. © ELISABETH DE POURQUERY / FRANCETV INFO
La cour d'assises de Paris a prononcé des peines de 20 et 30 ans de prison contre les meurtriers présumés de la policière Aurélie Fouquet, décédée en mai 2010, lors d'une fusillade, à Villiers-sur-Marne, dans le Val-de-Marne.

Daouda Baba (20 ans de réclusion) et Olivier Tracoulat (30 ans de réclusion) ont été reconnus coupables de meurtre. Rabia Hideur, qui était poursuivi pour ce chef d'accusation, a été reconnu non coupable de meurtre, et condamné à 10 ans de prison.

Cerveau présumé de la tentative de braquage de mai 2010, Redoine Faïd, a quant à lui été condamné à 18 ans de réclusion criminelle. Il était notamment poursuivi pour tentative de vol en bande organisée avec usage ou menace d'armes en état de récidive.

Les neuf accusés, à l'exception de Georges Mosheh, ont été reconnus coupables d'association de malfaiteurs.

VOIR le reportage (L. Barbry/I. Audin)
durée de la vidéo: 02 min 06
20 et 30 ans de réclusion pour les meurtriers d'Aurélie Fouquet, 18 ans pour Redoine Faïd
► Retrouvez notre dossier sur l'affaire Aurélie Fouquet

A peine le verdict prononcé, l'avocat de Redoine Faïd a annoncé qu'il faisait appel de la décision. Daouda Baba, condamné à 20 ans de réclusion criminelle, a lui aussi fait appel du verdict. D'autres pourraient suivre, le délai étant porté à dix jours. Ces décisions pourraient être liées aux motivations du verdict qui seront communiquées aux parties vendredi. 

Neuf accusés, dont un absent

Lundi, l'avocate générale avait requis une peine de 30 ans de prison pour les trois accusés du meurtre de la policière : Daouda Baba, Rabia Hideur et Olivier Tracoulat. Le parquet avait également requis 25 ans pour Malek Khider, huit ans pour William Mosheh et Olivier Garnier. De son côté, Redoine Faïd, avait vu requis 22 ans de prison à son encontre. L'avocate générale avait enfin requis trois ans de prison contre Jean-Claude Bisel, et l'acquittement pour Georges Mosheh.

LIRE aussi : Jusqu'au bout, les accusés du procès d'Aurélie Fouquet nient en bloc

Jusqu'au bout, mercredi matin les huit accusés présents lors de l'audience ont nié les faits qui leur sont reprochés. Un neuvième accusé, Olivier Tracoulat, vraisemblablement mortellement blessé lors de la fusillade de 2010, était jugé par défaut.

287 questions à résoudre

Durant plus d'un mois, neuf accusés ont comparu pour une tentative de braquage en mai 2010. Une policière municipale de 26 ans, Aurélie Fouquet, avait alors perdu la vie, lors d'une fusillade, à Villiers-sur-Marne, dans le Val-de-Marne.

A l'issue de ce procès, les jurés ont dû répondre à 287 questions, portant sur la culpabilité des neuf accusés, poursuivis pour différents chefs d'accusation.

Interrogée par Francetv info, la mère d'Aurélie Fouquet a confié son regret de ne pas avoir eu de réponses concernant Fisal Faïd, frère de Rédoine, qui sera jugé en Algérie.

LIRE aussi : Elisabeth Fouquet : "J'ai l'impression de n'avoir remporté qu'une partie de la bataille pour Aurélie"


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter