• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Monokini interdit sur les trottoirs de Paris

© copyright Photigule
© copyright Photigule

La préfecture de police (PP) a rappelé aujourd'hui que le maillot de bain était autorisé dans la capitale... mais pas le nudisme, qui est punissable d'un an d'emprisonnement.

Par Emmanuèle Bailly

Rien n'interdit, relève la préfecture, "lorsque le thermomètre grimpe de quelques degrés, d'enfiler son plus beau maillot et de trouver un petit coin d'herbe ou un bord de Seine accueillant pour y poser sa serviette". En revanche, il déconseille de se mettre en maillot de bain dans les parcs et jardins de la Ville de Paris, au Jardin des Plantes (Ve) et au Jardin du Luxembourg (VIe) sous la tutelle du président du Sénat.

Jusqu'à 3 750 euros d'amende
 
Le maire de Paris et le préfet de police ont estimé qu'il fallait conserver "une tenue décente et un comportement conforme aux bonnes mœurs et à l'ordre public". A défaut de quoi, dit la PP, il vous en coûtera 38 euros, voire 3.750 euros et deux mois d'emprisonnement "si votre attitude est équivoque et que l'on vous soupçonne de racolage passif", selon la PP.
 
Quant au nudisme, avertit la PP, il est formellement interdit dans la capitale par la loi qui prévoit que "toute tenue qui laisserait entrevoir les parties génitales ou la poitrine constitue une exhibition sexuelle, punissable d'un an d'emprisonnement".

Sur le même sujet

Un incendie à Noisy-le-Sec a entraîné une forte perturbation du trafic sur le RER E et la ligne P du Transilien

Les + Lus