Ramadan : la fête de l’Aïd El-Fitr qui marque la fin du ramadan aura lieu dimanche 19 août

L'Aïd-el-Fitr, la fête marquant la fin du mois de Ramadan, aura lieu le dimanche 19 août 2012. / © REMY GABALDA / AFP
L'Aïd-el-Fitr, la fête marquant la fin du mois de Ramadan, aura lieu le dimanche 19 août 2012. / © REMY GABALDA / AFP

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a tranché : l’Aïd El-Fitr, la fête qui marque la fin du ramadan en France, aura lieu ce dimanche 19 août.

Par Olivier Couvreur

La fête de l’Aïd El-Fitr, marquant la fin du mois de ramadan aura lieu dimanche 19 août. C'est ce qu'a annoncé vendredi Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du Culte musulman (CFCM). «Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), réuni ce vendredi 17 août 2012 à Paris, annonce que la fête de l’Aïd El-Fitr, marquant la fin du mois sacré de Ramadan pour l’an 1433 de l’Hégire, correspondra au dimanche 19 août 2012».

Dans un communiqué, le CFCM, instance représentative des divers courants de l’islam, «adresse, en cette circonstance bénie, ses chaleureuses félicitations à l’ensemble des Musulmans de France et leur présente ses meilleurs voeux de santé et de bonheur».

Mohammed Moussaoui appelle à ce «que l’essence même de cette fête que sont la prière communautaire, l’acte du don (Zahat El-Fitr), les moments de partage et de solidarité, puissent être source de joie et d’espérance pour tous».

M. Moussaoui avait prévenu lundi 13 août qu’en raison de l’impossibilité d’observer la nouvelle lune à l’oeil nu le 17 août dans le monde, de même que le samedi 18 août en Europe, l’Aïd El-Fitr, jour de la rupture du jeûne, serait vraisemblablement le dimanche 19 août.

Dans son communiqué, le CFCM «assure (ses) concitoyens de toutes convictions, de toutes origines et de toutes conditions de ses prières fraternelles pour que (notre) Nation vive d’avantage de progrès et de prospérité».
 

Le mois du ramadan en détails

Le mois du ramadan, basé sur la lunaison, dure entre 29 et 30 jours.

C'est un des cinq piliers de l’islam avec la profession de foi proclamant qu’il n’y a de divinité qu’Allah et que Mohammed est son prophète, les cinq prières quotidiennes, l’aumône légale et le pèlerinage à la Mecque, avait débuté le 20 juillet en France.

L’islam est la deuxième religion de France derrière le catholicisme. 3,5 millions de musulmans sont installés dans le pays (estimation Ifop), dont quelque 800.000 pratiquants réguliers.

Enfin, 71 % des musulmans de France (60 % en 1989) observent le jeûne tous les jours de ce mois sacré de l’islam, selon un sondage paru il y a un an.

Sur le même sujet

A Versailles, le quartier des Chantiers entièrement rénové

Les + Lus