Top 14 - Le Racing-Métro s'impose à Agen

Les joueurs du Racing ont su s'imposer sur le terrain d'Agen le 18 août pour la 1ere journée du Top 14. Ils tenteront de faire de même à domicile face à Toulon lors de la 2e journée. / © Pierre Andrieu / AFP
Les joueurs du Racing ont su s'imposer sur le terrain d'Agen le 18 août pour la 1ere journée du Top 14. Ils tenteront de faire de même à domicile face à Toulon lors de la 2e journée. / © Pierre Andrieu / AFP

Samedi 18 août, lors de la 1re journée du Top 14 de rugby, le Racing-Métro a su surmonter trois exclusions temporaires consécutives et une première période subie pour finalement s'imposer face à Agen (24-20), à Armandie.

Par AFP

Les Lot-et-garonnais, avec l'ancien Racingman Mathieu Lorée en chef d'orchestre, étaient pourtant partis d'un meilleur pied.

Justement récompensés de leurs efforts, les Agenais prenaient le large avec une pénalité de Conrad Barnard (12) et un essai de Ross Skeate, la recrue sud-africaine venue des Sharks, à la conclusion d'un mouvement collectif remarquable (11-3, 15e).

Le SUA creusait encore l'écart grâce à sa mêlée qui offrait deux minutes plus tard à Silvère Tian une pénalité face aux perches (14-3, 17e).

Mais alors Agen s'essouflait à l'approche de la demi-heure de jeu, laissant Gaëtan Germain d'un but de plus de 50 mètres et Jonathan Wisniewski d'un drop permettre au Racing de recoller subitement au score (14-9, 30e).

Trois cartons jaunes successifs - Luc Ducalcon (35e), Maxime Machenaud (37e) puis Jonathan Wisniewski (43e) - distribués aux hommes de Gonzalo Quesada auraient toutefois pu permettre au SUA de prendre définitivement le large.

Mais les Agenais confondaient vitesse et précipitation pour assommer leurs adversaires.

C'est au contraire Germain avec son coup de pied précis qui en dix minutes (47, 53, 57) replaçait les Franciliens en tête (21-20).

Agen tentait bien de faire parler son orgueil, mais des fautes de mains et des mauvais choix faisaient capoter leurs initiatives brouillonnes.

Sûrs de leur fait, les Racingmen s'assuraient finalement la victoire sur une nouvelle pénalité de Germain (72e).

"On a su faire le dos rond, laisser passer l'orage, notamment lors des 30 premières minutes pour mieux rebondir ensuite" a expliqué Gonzalo Quesada, l'entraîneur du Racing-Métro, à l'issue du match. "Les garçons ne se sont jamais affolés, ils ont su faire preuve de solidarité et de réalisme aussi pour aller chercher cette précieuse victoire à l'extérieur. La saison démarre bien mais il va falloir encore confirmer".

Sans s'affoler, les Franciliens ont ainsi préservé les quatre points de la victoire avant la réception délicate de Toulon samedi prochain.

Agen peut de son côté se mordre les doigts de n'avoir pas profité d'avantage de l'indiscipline de ses hôtes, pour ne prendre que le point du bonus défensif.

 

 

 

Sur le même sujet

Les + Lus