Paris : « 40 millions d’automobilistes » lance une pétition contre la fermeture des voies sur berges

La voie Georges-Pompidou compte une fréquentation de 4000 véhicules/heure. / © MAXPPP
La voie Georges-Pompidou compte une fréquentation de 4000 véhicules/heure. / © MAXPPP

Depuis le 1er septembre, les voies de circulation pour les véhicules ont été réduites pour l’aménagement des voies sur berges. Un changement qui crée le mécontentement de beaucoup d’automobilistes qui ont lancé une pétition.

Par Mathilde Riou

L’association 40 millions d’automobilistes et l’Automobile Club des avocats ont déclaré la guerre à la mairie de Paris et comptent démontrer l’incohérence des aménagements des voies sur berges. Selon eux, l’argument écologique souvent utilisé par la municipalité ne tient pas. En réduisant les axes de circulation, 40 000 véhicules créent des embouteillages chaque jour sur les autres boulevards émettant ainsi plus de carbone.

Ces aménagements ne feraient qu’accentuer les clivages : automobiliste / piéton et parisien / banlieusards. Les associations regrettent que les réseaux de transport en commun ne permettent pas aux franciliens de se déplacer facilement et rapidement.

La mairie de Paris de son côté avance les chiffres de la Préfecture de police et assure que le temps de parcours sur la rive droite aux heures de pointe a légèrement baissé. Pour la Préfecture et la Mairie, aucun impact négatif n'a été constaté depuis le réaménagement de la voie Georges-Pompidou.

Voir le reportage de Valentine Ponsy et Colette Zagaroli :

Pétition contre la fermeture des voies sur berges à Paris

La démonstration en images de 40 millions d’automobilistes :

Sur le même sujet

Les + Lus