L’Hôtel-Dieu, le plus ancien hôpital de Paris poursuit sa restructuration

"On n'est pas sur la fermeture de l'Hôtel-Dieu mais sur un nouvel Hôtel-Dieu" a prévenu la directrice de l'AP-HP en dévoilant son projet sur l'avenir de l'hôpital qui doit être finalisé en fin d'année.

Par Emmanuèle Bailly

L'Hôtel-Dieu, le plus ancien hôpital de Paris, situé sur l'île de la Cité au cœur de la capitale, pourrait complètement changer de visage dans les années à venir, devenant un centre de recherche et d'enseignement, privé de lits d'hospitalisation, c'est en tout cas le projet de la direction présenté par Mireille Faugère la directrice de l'AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris).

Le dossier n'est pas encore bouclé. Syndicalistes, usagers et personnels ont manifesté jeudi dernier devant l'établissement à l'appel de la CGT, redoutant la fermeture des urgences, prélude, selon eux, à une fermeture pure et simple du site qui dispose de 257 lits et qui emploie 1.507 ETP (équivalents temps plein). 
DMCloud:3257
Gérald Kierzek médecin urgentiste
Nouvelle mobilisation ce mercredi des personnels de l'Hôtel Dieu. Un rassemblement était organisé à 13 heures devant l’hôpital. Gérald Kierzek, médecin urgentiste, nous livre sa réaction sur cette restructuration et annonce une rencontre avec la ministre de la Santé Marisol Touraine ce jeudi après-midi.

Une vaste restructuration a déjà entraîné le transfert de plusieurs services vers l'hôpital Cochin, en raison des coûts trop importants - de l'ordre de 230 à 250 millions d'euros - qu'engendrerait une rénovation de ce site ancien. L'objectif du nouveau projet, évalué à 150 millions d'euros, est de donner naissance à un "hôpital universitaire de santé publique" à l'horizon 2016, selon un calendrier provisoire, a précisé Mme Faugère.


Sur le même sujet

Les + Lus