Cet article date de plus de 8 ans

La Préfecture de police active son dispositif de sécurisation spécifique à la période des fêtes

A l'approche des fêtes la Préfecture de Police déploie son dispositif spécifique à cette période: renforcement des effectifs et des patrouilles autour des lieux sensibles, notamment ceux dans lesquels on fait ses courses de Noël.
Depuis plusieurs années maintenant, la préfecture de police de Paris met en place, à l'approche des fêtes, un dispositif spécial de sécurité autour des "lieux de préparation" des fêtes de fin d'année. Pour cette année, le dispositif est donc en place depuis ce week-end et le restera jusqu'au 15 janvier 2013.

C'est en constatant l'augmentation, d'année en année, des vols à la sauvette, à l'arraché et des agressions, à cette période où les portefeuilles et sacs sont susceptibles d'être plus remplis que d'ordinaire, que la Préfecture de police avait pris cette décision, il y a maintenant plusieurs années. Il avait alors été constaté que tout le monde était concerné, même et surtout les touristes étrangers venus nombreux faire leurs courses de Noël dans la capitale.
C'est à cette occasion que la Préfecture avait mis en place pour la première fois, face aux grands magasins du boulevard Haussmann, un commissariat mobile destiné à recevoir les plaintes des touristes un peu désemparés en cas de vol ou d'agression.

Le dispositif est désormais pérennisé d'année en année. Son ’objectif est de mettre tout en œuvre pour :

                                          Rassurer et dissuader

L’ensemble des effectifs – en tenue et civil – de la direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) opérant sur la voie publique participe de manière active à cette surveillance. Ils sont chargés de la surveillance des lieux exposés, et ajustent leur action aux lieux et créneaux horaires de survenue des infractions. Leur but : rassurer la population et dissuader les auteurs potentiels d’infractions.
Cette année encore, plus d’une vingtaine de policiers roumains assureront des patrouilles pédestres mixtes avec les policiers locaux afin de lutter contre la délinquance de voie publique et assisteront la brigade des réseaux ferrés.

Le dispositif vise également à réguler le trafic automobile dans les zones les plus fréquentées et notamment les abords des grands magasins à Paris, en renforçant le dispositif de circulation et de secours.

Sites concernés (sites sensibles, tant touristiques que commerciaux)

A Paris, six secteurs ont été retenus :
Dans les trois départements de la petite couronne Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne, seront ciblés centres commerciaux et petits commerces.

Les stations de métro, de RER, les lignes de bus desservant les zones touristiques et les abords des sites commerciaux, sont aussi concernées, tout comme les gares SNCF parisiennes.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société consommation