Avec le Muse, contrôlez vos appareils avec votre cerveau

Première présentation de produit dans la salle plénière du Web 12. Sur scène, Loïc Le Meur, le co-fondateur de l'évènement, et Ariel Garten, directrice générale d'Interaxon. Le produit ? Muse.

Par Hugo Leenhardt, avec OC

Muse ressemble à un casque audio basique et porte le nom d'un groupe de rock. Pourtant, aucun lien avec la musique. Cet objet connecté -c'est le thème de ce rendez vous du gotha du web- imaginé par la société Interaxon permet de transmettre des ordres à des appareils électroniques, simplement par la pensée.

Le mode de fonctionnement est assez simple à comprendre : Muse analyse les ondes du cerveau de l'utilisateur et agit en fonction.

Sur scène, Loïc Le Meur s'essaye à une démonstration du produit : il écrit un e-mail. Selon ses émotions, la police du texte change : s'il est concentré, le texte est petit ; s'il est calme, le texte est en italiques ; s'il veut insister sur un mot, celui-ci est beaucoup plus grand que les autres.

Pour le moment, les utilisations possibles du produit sont limitées. Mais si on se fie au succès de la campagne de crowd-funding du Muse qui a récolté près de 230 000 dollars sur le site Indiegogo, on peut parier qu'on en entendra parler d'ici peu.

Sur le même sujet

Les + Lus