SmartThings et smartphones, pour contrôler à distance via des applications intelligentes

Après le thermostat intelligent ce matin, une nouvelle présentation centrée sur les liens entre la maison et le téléphone. Sur scène, Jeff Hagins, PDG de SmartThings, a fait une démonstration en temps réel avec une maison du Minnesota.

Par Hugo Leenhardt, avec OC

Après le thermostat intelligent ce matin, une nouvelle présentation centrée sur les liens entre la maison et le téléphone. Mais cette fois-ci, Jeff Hagins, PDG de SmartThings, a fait une démonstration en temps réel.

En quelques clics, une vidéo-conférence est installée avec ses employés dans le Minnesota. Dans la maison de l'un d'entre eux, un beau sapin de noël au milieu du salon. Avec son téléphone, Jeff Hagins allume et éteint les décorations du sapin sous les applaudissements du public du Web 12.

Grâce aux applications SmartThings, il est aussi capable de contrôler les portes de la maison et même l'armoire qui contient les bouteilles d'alcool. En quelques mois, SmartThings a reçu plus de 3 millions de dollars d'investissements de la part des "business angels" les plus connus, en plus des 1,2 millions récoltés sur KickStarter.

>> Voir la vidéo de SmartThings :
SmartThings
Pour Jeff Hagins, le plus important est d'avoir un produit facile d'utilisation mais surtout "intelligent". Il doit pouvoir s'adapter aux utilisateurs. La compagnie ne se limite pas dans le nombre d'applications qu'elle veut développer. Le co-fondateur de l'entreprise profite d'ailleurs de sa conférence pour annoncer une grande compétition de créations d'applications. A la clé : 100 000 dollars. Une émulation sur fonds de billets verts, c'est aussi ça LeWeb'12.

Sur le même sujet

Les + Lus